Histoire des collections et des institutions artistiques et culturelles et économie de l'art

Ce domaine explore les diverses voies par lesquelles se construit, ou se déconstruit, ou s'explique, l'intérêt que portent à un moment donné de l'histoire la société et les acteurs du monde de l'art à telle ou telle forme d'art, à tel ou tel artiste. Ces différentes voies vont de la connaissance à la reconnaissance et à la promotion, par le livre, la collection, le musée, l'exposition, le marché de l'art.

Ce domaine est tributaire des origines de l’INHA,  de la création dès 2001, à l'initiative de Michel Laclotte, d'un Répertoire des tableaux italiens des collections publiques françaises. Le RETIF, considéré comme un modèle, a en effet suscité plusieurs autres recensements et études de peintures conservées en France ouverts à l'histoire des collections publiques ou privées et ancrés dans l'histoire des institutions patrimoniales.

Ce domaine s’intéresse aujourd’hui davantage au marché de l’art, pendant la seconde guerre mondiale en particulier.

Au travers de ces programmes, ce domaine a tissé  un réseau fondamental de partenaires issus du monde des musées ou de l'université, du monde des collectionneurs et de celui du marché de l'art. Il contribue ainsi largement à l’étude et la mise en valeur des collections de l’ensemble des musées de France.

Ariane James-Sarazin, conseillère scientifique, responsable du domaine depuis septembre 2017

Programmes en cours

Programmes en veille

Programmes réalisés