Ines ROTERMUND-REYNARD

Ines Rotermund-Reynard

Fonction Cheffe de projet

Structure Département des Etudes et de la Recherche (DER)

Téléphone 8972

Ines Rotermund-Reynard rejoint l’INHA en janvier 2018 au poste de cheffe du projet Répertoire des acteurs du marché de l’art en France sous l’Occupation. Elle est historienne de l’art et germaniste ayant suivie un double parcours d’études supérieures en Allemagne et en France. Sa thèse de doctorat, en co-tutelle entre l’EHESS Paris et la Freie Universität Berlin,  portait sur la vie et l’œuvre du critique d’art juif allemand Paul Westheim (1886-1963) pendant son exil en France et au Mexique entre 1933 et 1963. Depuis ses études, elle s’est spécialisée sur la période 1933 à 1945, et notamment sur les activités culturelles des exilés, fuyant l’Allemagne nazie, et sur les questions de provenance d’œuvres d’art.

Elle est actuellement professeur invité en histoire de l’art à l’Université de Genève. Auparavant, elle a enseigné pendant plus que sept ans à l’Université Paris 1/Panthéon Sorbonne, à l’Université Lille III ainsi qu’à l’Université de Cologne, principalement en histoire de l’art et plus spécialement sur la période 1933-1945.

Dans le cadre de différents projets de recherche Post-Doc, elle a acquis une connaissance approfondie des fonds d’archives internationaux relatifs aux questions des spoliations et de la Deuxième Guerre mondiale. A plusieurs reprises, elle a pu travailler aux Archives Spéciales/RGVA de Moscou où sont rassemblés des fonds des exilés juifs, spoliés par les Nazis à Paris et ensuite emportés par l’Armée Rouge comme trophées de guerre. Ces fonds comportent également de nombreux dossiers provenant des archives nazies, notamment des documents concernant les achats officiels d’œuvres d’art pour le musée de Linz, envisagé par Hitler.

Son organisation d’un colloque international à l’Institut historique allemand de Moscou (DHI Moskau) en partenariat avec le Centre Allemand d’Histoire de l’art à Paris a permis de promouvoir les échanges scientifiques sur la question des spoliations, la recherche de provenance, et la recherche fondamentale en histoire de l’art de la période 1933-1945. Les résultats de cette rencontre furent publiés en anglais (Echoes of Exile, Moscow archives and the arts in Paris 1933-1945, edited by Ines Rotermund-Reynard, de gruyter, Berlin/Munich/Boston 2015).

Dans le cadre de ses recherches, elle s’est rendue à  plusieurs reprises aux Etats-Unis, à New York et à Washington D.C., notamment  aux archives du MoMA et aux Archives of American Art (Smithsonian Institution). Sa connaissance du sujet l’a conduit à témoigner en tant qu’experte lors d’un procès entre les héritiers de Paul Westheim et de Charlotte Weidler devant les représentants du Tribunal de New York City (deposition/live testimony) en 2016/2017.

En 2017, elle a fait partie de l’équipe « Provenienzrecherche Gurlitt » (dirigée par Andrea Baresel-Brand au Deutsches Zentrum Kulturgutverluste, Berlin) afin d’enquêter sur la provenance des œuvres d’art du Kunstfund Gurlitt. Sa recherche portait sur la provenance d’une quarantaine d’œuvres d’origine française. En coopération avec l'équipe française et les restaurateurs du Kunstmuseum Bonn, elle a pu identifier un tableau spolié par les nazis et leurs collaborateurs français pendant l’occupation. La restitution aux ayants droit de cette œuvre (Portrait de femme de Thomas Couture appartenant au ministre français Georges Mandel) fut par la suite recommandée par la ministre de la culture et des médias allemande.

Fonctions actuelles 

Formation universitaire

Doctorat, Thèse en co-tutelle à l’EHESS à Paris (directeur de thèse : Michael Werner) et à la Freie Universität Berlin (directeur de thèse : Thomas W. Gaehtgens)

Disciplines: Histoire et Civilisations/Kunstgeschichte, 2007

Thèse: « Voici un pays dans lequel un homme d’art peut vivre ! » Le critique d’art Paul Westheim dans le processus d’acculturation de l’émigration française et mexicaine, 1933-1963 (Mention : très honorable / magna cum laude, thèse publiée en Allemand en 2012)

D.E.A., EHESS, Paris, 1998. Disciplines: Histoire et Civilisations (sous la direction de Danièle Cohn)
Mémoire: La critique d’art comme reconstruction de l’activité artistique

Double parcours franco-allemand d’études de Master, 1988-1996:

Maîtrise de l’Université Paris 8/St-Denis, 1996. 

Recherches au sein de l’équipe franco-allemand "L’exil allemand en France, 1933-1940 : représentations et institutionnalisation de l’autre Allemagne et de la France : champs de transferts et d’acculturation" (sous la direction de Jean-Michel Palmier, d’Hélène Roussel, Lutz Winckler et Gilbert Badia)

Magister Artium, University of Tübingen, Allemagne, 1996

Université de Tübingen (Allemagne) : Etudes supérieures (5 ans: équivalent de B.A. et de M.A.) en Histoire de l’art, Rhétorique Générale, Lettres (Littérature moderne allemande), 1988 –1993.

Carrière d’enseignement

Professeur invité: Université de Genève, Suisse, Département d’Histoire de l’art, chargée de cours pour deux

séminaires, portant sur les questions de provenance et de l’exil artistique sous le Troisième Reich ;

« ‘L’art dégénéré’ et parcours d’exil artistique” (BA) et “D’où viennent les œuvres d’art?” (MA), semestre de printemps 2018.

Chercheuse invitée : Université d’été,Bibliothèque Kandinsky, Musée national d’art moderne / Centre Pompidou, Paris, 2–11 July, 2015, “Les Sources  au Travail: Les spoliations d’œuvres d’art, 1933-2015” (à l’initiative de Didier Schulmann)

Co-directrice (avec Manuela Günter, Cologne et Danièle Cohn, Paris) :  Séminaire interdisciplinaire (art, littérature, philosophie), Université Paris 1/Panthéon Sorbonne et Université de Cologne, “Paris. Objet – Image - Espace.” Semestre de printemps 2014.

Professeur invité : Université de Cologne,  Département d’Histoire de l’art, chargée de cours pour « Künstlerisches Exil und Topographie des Pariser Kunstmarkts, 1933 – 1940 », Semestre d’hiver 2012/13.

Qualification par le CNU : sections 18 et 22, Février 2008.

Chargée de cours d’histoire de l’art du XXe siècle : Université Paris I, Panthéon-Sorbonne (UFR des Arts Plastiques et Sciences de l’Art), 2006-2009.

  • Ecrits d’artistes, écrits esthétiques : Les avant-gardes historiques et  Histoire de l’art après 1945 (TD, 96 h annuel)

Lectrice de langue (allemand) : Université Paris I/Panthéon-Sorbonne, Université Charles de Gaulle/Lille III, 1999-2002.

Carrière scientifique

Chercheuse associée au sein du projet “Provenienzrecherche Gurlitt” : recherche sur la provenance des œuvres d’art de la collection Gurlitt ; projet du Deutsches Zentrum Kulturgutverluste, Berlin, avril – décembre 2017.

  • Identification d’un tableau spolié pendant l’occupation en France (en coopération avec l'équipe française et les restaurateurs du Kunstmuseum Bonn) ; rapport sur la provenance du tableau Portrait de femme de Thomas Couture, appartenant au ministre français Georges Mandel et probablement spolié par les occupants allemands et leur collaborateurs français. Suite à ce rapport, la ministre de la culture et des médias allemande, Monika Grütters, a publiquement recommandé la restitution de l’œuvre aux ayants droit.
  • Rédaction de rapports d’expertise concernant la provenance d’une quarantaine d’œuvres, trouvées dans la collection Gurlitt, dont 18 dessins de Delacroix, 6 dessins de Degas, 5 dessins de Rodin, 2 huiles et 1 dessin de Renoir, 1 dessin de Berthe Morisot. La recherche est menée en étroite collaboration avec des spécialistes français, notamment Arlette Sérullaz, Sébastien Chauffour, Thierry Bajou, Alain Prévet, Christina Buley-Uribe et Yves Rouart.

Recherche de provenance et service d’expertise dans le procès Frenk v. Rabenou-Solomon, les héritiers de Paul Westheim et Charlotte Weidler(Supreme Court of the State of New York, County of New York), juin 2016 – avril 2017.

  • Rédaction de deux rapports écrits (first report and rebuttal report) concernant les activités de critique d’art Paul Westheim et de l’historienne de l’art Charlotte Weidler avant, pendant et après la Deuxième Guerre mondiale et notamment concernant l’histoire de l’ancienne collection d’art de Paul Westheim.
  • Déposition en tant qu’experte devant les représentants du tribunal (live testimony) New York City, Janvier 2017.

Projet Post-doc à Moscou, 2008-2011:

  • Entre 2008 et 2010, trois séjours de plusieurs semaines de recherches approfondies aux Archives Spéciales de Moscou. L’enquête portait principalement sur les archives personnelles (1933-1940) du critique d’art juif allemand et collectionneur Paul Westheim, dont les papiers ont été spoliés pendant l’occupation, d’abord par les Nazis à Paris et dans un deuxième temps par l’Armée Rouge. Après avoir publié une étude approfondie sur l’histoire de la collection d’art de Westheim, qui contenait entre autres des œuvres de Pechstein, Kokoschka, Kirchner et Grosz, le but principal de la recherche était l’édition critique des lettres écrites par l’historienne de l’art Charlotte Weidler à son compagnon de l’époque, Paul Westheim. Ces documents livrent un témoignage critique et authentique de la politique culturelle des Nazis. Ce projet de publication est en cours.
  • En 2011, dans le cadre de ce projet Post-Doc, soutenu par  l’Institut Historique Allemand (DHI Moscou) et le Centre Allemand d’Histoire de l’art à Paris, organisation d’un colloque international à Moscou (23/24 juin 2011) afin de faire connaître les Archives spéciales de Moscou et de partager des résultats sur des sources relatives à la recherche de provenance (1933 à 1945) et aux activités artistiques des opposants aux Nazisme exilés à Paris. Les participants de ce colloque furent Didier Schulmann, Isabelle le Masne de Chermont, Bénédicte Savoy, Wladimir Iwanowitsch Korotaew, Patricia Kennedy Grimsted, Keith Holz, Christian Fuhrmeister, Christina Feilchenfeldt et Laurie Stein. Les actes furent publiés en 2015 (voir publications).

Activités de conservation

Attachée Culturelle, Fondation Arp, Clamart (Musée de France), mars 2003 à mars 2006.

  • Recherches sur la provenance d’œuvres de Jean Arp et Sophie Taeuber-Arp
  • Travaux d’expertise d’œuvres de Arp/Taeuber en collaboration avec les conservateurs et experts respectifs
  • Contribution à la mise à jour du catalogue raisonné de l’œuvre de Jean Arp
  • Responsable de la gestion des demandes d’informations émanant du marché de l’art, des collectionneurs, des musées concernant l’œuvre d’Arp/Taeuber
  • Activité de conservateur : constats d’œuvres, convoyage d’œuvres en France et à l’étranger
  • Accueil des chercheurs, visiteurs du musée ; activité de conférencière (trilingue) de la collection du musée

Média

Assistante de production pour le film documentaire « Femmes peintres de l’Impressionnisme » par Rudij Bergmann, ARTE 2009

  • Recherche sur la vie et le travail des femmes impressionnistes Berthe Morisot, Mary Cassat, Eva Gonzalès et Marie Bracquemond
  • Traduction pour le réalisateur, organisation du tournage dans l’ancien atelier et château de l’artiste Berthe Morisot

Assistante de production pour le film documentaire « Hans/Jean Arp » par Rudij Bergmann, ARTE 2006

Co-production du court métrage/documentaire sur l’écrivain juif-allemand Hans Sahl et sur la scène littéraire à Hambourg, 3sat (chaîne culturelle de television germanophone), 1993.

Journaliste free-lance : en Allemagne pour le journal régional de Tübingen Süd-West Presse, pour de nombreux agences de presse et journaux, dont Associated Press (AP) à Hambourg, Sylter Rundschau à Westerland (Sylt), Deutscher Depeschen Dienst (ddp) à Hambourg et Der Tagesspiegel à Berlin, 1989-1993.

Bourses de recherche/attributions

German Academy in Rome, Villa Massimo (Italie), invitation en tant qu’invitée d’honneur pour un séjour d’une semaine, juin 2018

Gerald D. Feldman travel grants, Max Weber Foundation (séjour de recherche à New York, Washington D.C. et  Moscou, 2016/17)

Bourse de la Fondation Fritz Thyssen, 2012-2014 pour la recherche sur la vie et le travail du critique d’art Paul Westheim, en collaboration avec l’Université de Cologne, (voyages de recherche à Eschwege (Allemagne), Mexico D.F., Zurich (Suisse), Berlin).

DHI Moskau (Institut historique allemand de Moscou), bourse (mars à juin 2012, fund-raising et rédaction de la publication des actes de colloque, “Echoes of Exile: Moscow archives and the arts in Paris 1933-1945”, publié en 2015)

Mérite du meilleur enseignement au sein du Département des Sciences Humaines, Université de Cologne, “Evaluationsbeste für die Lehrveranstaltung Künstlerisches Exil und Topographie des Pariser Kunstmarktes, 1933 -1940”, 2012/13

DHI Moskau, Projet et Bourse Post-Doc, 2009-2011 (voir Projet Post-Doc à Moscou)

Fondation Kurt-Tucholsky (Hambourg), bourse d’études en histoire de l’art à l’Ecole des hautes Etudes en Science Sociales, (EHESS), Paris/France), 1996-1997

Ouvrages

- Édition critique des lettres, trouvées aux Archives Spéciales de Moscou: Lettres sécrètes de l’historienne de l’art Charlotte Weidler au critique d’art Paul Westheim en exil à Paris, 1933- 1940, portant entre autres sur la mise en place de la politique culturelle des nazis. (à paraître)

- Echoes of Exile, Moscow Archives and the Arts in Paris 1933-1945, Ines Rotermund-Reynard, (Ed.), de Gruyter, Berlin/Munich/Boston 2015.

- Dieses ist ein Land, in dem ein Kunstmensch leben kann.“ Der Kunstkritiker Paul Westheim im Prozess der Akkulturation während der französischen und mexikanischen Emigration 1933-1963, Ines Rotermund-Reynard, Doctoral thesis : FU Berlin and Ecole des Hautes Etudes en Sciences Sociales/Paris, 2007; Microfiche-Edition,  Freie Universität Berlin 2012.

Articles

- “Topographie et réseaux du marché de l’art parisien pendant la première moitié du XXe siècle”, in: Denise Vernerey-Laplace (ed.) : Les artistes et leurs galeries. Réception croisée. Paris-Berlin. 1900-1950, Presses universitaires Rouen/Le Havre. (à paraître)

- “Diaspora”, in: Les sources au travail, Les spoliations d’œuvres d’art par les nazis, 1933-2015. Journal de l’Université d’été de la Bibliothèque Kandinsky, n°2, Centre Pompidou, Paris, 2015, p.72.

- “Parcours”, in: Les sources au travail, Les spoliations d’œuvres d’art par les nazis, 1933-2015. Journal de l’Université d’été de la Bibliothèque Kandinsky, n°2, Centre Pompidou, Paris, 2015, p.102.

- “The art historian Charlotte Weidler: a Lost Voice Speaks from the Moscow Special Archive”, in: Ines Rotermund-Reynard (ed.): Echoes of Exile. Moscow Archives and the Arts in Paris 1933-1945, Berlin/Munich/Boston, de Gruyter 2015, p. 105-122.

- -Édition critique de l’article de Paul Westheim „Ein Rückzieher“ (Pariser Tageszeitung, 27./28.3.1938), in: Uwe Fleckner und Maike Steinkamp (Hrsg.):  Gauklerfest unterm Galgen. Expressionismus zwischen „Nordischer“  Moderne und „entarteter“  Kunst, Schriften der Forschungsstelle „Entartete Kunst“, Band IX, De Gruyter, Berlin/Boston 2015, S. 285-295.

- -Édition critique de l’article de Klaus Berger Das Erbe des Expressionismus, 1938”, in: Uwe Fleckner und Maike Steinkamp (Hrsg.): Gauklerfest unterm Galgen. Expressionismus zwischen  „Nordischer“ Moderne und  „entarteter“ Kunst, Schriften der Forschungsstelle „Entartete Kunst“, Band IX, De Gruyter, Berlin/Boston 2015, S. 260-367.

- “Tu peux vraiment être heureux d’avoir quitté cette folie!” Le critique d’art Paul Westheim pendant son exil en France, in: Anne Grynberg, Johanna Linsler, (éd.): L’Irréparable. Itinéraires d’artistes juifs réfugiés d’Allemagne en France (1933-1945), publication bilingue franco-allemand, Koordinierungsstelle Magdeburg, Band 9, Magdeburg 2013, S. 123-173.

- An- und Abwesenheit des Kunstwerks im kulturellen Gedächtnis”, Die Irrfahrten der “Biche morte” von Gustave Courbet, in: The Challenge of the Object, 33rd Congress of the International Committee of the History of Art (CIHA), Congress Proceedings – Part 4, Section 19 “Restitution”, Nürnberg 2012, p. 1406-1410.

- Geheime Netzwerke – Charlotte Weidlers Briefe an den Kunstkritiker Paul Westheim (1933-1940). Von der Berliner Galerie der Lebenden zur Münchner Entarteten Kunst“, in: Burcu Dogramaci und Karin Wimmer (Hrsg.): Netzwerke des Exils. Künstlerische Verflechtungen, Austausch und Patronage nach 1933, Gebr. Mann Verlag, Berlin 2011. S. 261-276.

- "Erinnerungen an eine Sammlung“. Zu Geschichte und Verbleib der Kunstsammlung Paul Westheims, in: Gedächtnis des Exils. Formen der Erinnerung, Exilforschung, Ein internationales Jahrbuch, Hg. von Claus-Dieter Krohn und Lutz Winckler in Verbindung mit Erwin Rotermund, text&kritik, München 2010. S.151-193.

- Book Review of His Majesty’s Loyal Internee: Fred Uhlman in Captivity,  Charmian Brinson, Anna Müller-Härlin, Julia Winckler: London/Portland, Oregon (Vallentine Mitchell) 2009, in: Exil, Entwurzelung, Hybridität, Exilforschung. Ein internationales Jahrbuch, Hg. von Claus-Dieter Krohn und Lutz Winckler in Verbindung mit Wulf Koepke und Erwin Rotermund, text&kritik, München 2009.

- « Hans Arp. Album 63 », in: Love at First Sight. One Hundred New Acquisitions from the Würth Collection, Werner Spies et Sylvia Weber (Eds.) Museum Würth und Swiridoff Verlag,Künzelsau (Germany), exhibition catalog 2007, p. 130. (catalog in French, English and German)

- "Voici un pays dans lequel un homme d'art peut vivre !"Le critique d'art Paul Westheim dans le processus d'acculturation de l'émigration française et mexicaine 1933-1963, (résumé de thèse), Ecole des Hautes Etudes en Sciences sociales, Paris 2007.

- Die Realität des Visuellen",in: Rechts und links der Seine. Pariser Tageblatt und Pariser Tageszeitung 1933-1940. Hélène Roussel & Lutz Winckler (Eds.) Max Niemeyer Verlag, Tübingen, 2002.

- Auf den Spuren des Kunstflaneurs Paul Westheims", dans: Rechts und links de Seine. Pariser Tageblatt und Pariser Tageszeitung 1933-1940. Hélène Roussel and Lutz Winckler (Eds.) Max Niemeyer Verlag, Tübingen, 2002

- Dies ist ein Land in dem ein Kunstmensch leben kann: Paul Westheims mexikanisches Exil“, in: Katastrophen und Utopien. Exil und innere Emigration (1933-1945), Hermann Haarmann (Ed.) Bostelmann & Siebenhaar, Berlin, 2002.

- "Picasso und der Elfenbeinturm. Das Bild der französischen Kunst in den Kunstkritiken Paul Westheims 1933 bis 1940", in: « Prenez garde à la peinture ! » Kunstkritik in Frankreich 1900-1945, Uwe Fleckner et Thomas W. Gaethgens (Eds.) Akademie Verlag, Berlin, 1999.

Traductions

- Konrad Fiedler, Sur l’origine de l’activité artistique, traduit de l’Allemand vers le Français par Ileana Parvu, Ines Rotermund, Sarah Schmidt, Werner Uwer, Sacha Zilberfarb, sous la direction de Danièle Cohn, Éditions Rue d’Ulm, Presses de l’Ecole Normale Supérieure, Paris 2003/2008.

Conférences (sélection)

- Le dossier « Sonderkonto Frankreich » aux Archives Spéciales/RGVA à Moscou, Colloque « Spoliation et trafic. Le marché de l’art français sous l’occupation allemande (1940-1944) », Bundeskunsthalle de Bonn, 30 novembre/01 décembre 2017.

- Max Lingner – „maître de la réalité“, Spurensuche in Paris und der Banlieue, conférence de soirée, Max Lingner Haus, Berlin, 03 mai 2017.

- Une diaspora d’archives: parcours d’archives privées, Université d’été de la Bibliothèque Kandinsky, MNAM/CCI/Centre Pompidou: Les sources au travail, Les spoliations d’œuvres d’art par les nazis, 1933-2015, aux Archives diplomatiques (Ministère des Affaires Etrangères), La Courneuve/Paris, 06 juillet 2015.

- “Beads and Buttons from Briare: A Global Industrial Success Story from 19th-Century France”, Paul and Irene Hollister Lectures on Glass, Bard Graduate Center, New York City, 29 avril 2014.

- "Topographie et réseaux du marché de l’art parisien pendant la première moitié du 20e siècle", Journée d’études « Les artistes et leurs galeries », Centre allemand de l’histoire de l’art, Paris, 12 novembre 2013.

- Hinter den Kulissen – Netzwerke des Pariser Kunsthandels in der ersten Hälfte des 20. Jahrhunderts". Présentation devant un jury universitaire/sélection finale pour le poste « Juniorprofessor » au département d’histoire de l’art de l’Université de Cologne, 09 octobre 2013.

- "L’historien de l’art Klaus Berger, l’exil en France et le débat de l’expressionisme entre Paris et Moscou 1937/38", table ronde : L’exil des historiens de l’art en 1933, Festival de l’histoire de l’art, Fontainebleau, 02 juin 2012.

- „Das Moskauer Sonderarchiv“, pour le “workshop” Arbeitskreis Provenienzforschung im Wallraf-Richartz-Museum & Fondation Corboud, Cologne, °8/09 november 2011.

- „Die Großen Deutschen Kunstausstellungen in den Augen von Charlotte Weidler und in den Texten von Paul Westheim“, Die Großen Deutschen Kunstausstellungen 1937-1944/45, Zentralinstitut für Kunstgeschichte, München in Zusammenarbeit mit dem Haus der Deutschen Kunst, Munich, 20/21 octobre 2011.

- „Kommunikatives versus kulturelles Gedächtnis – Berliner Briefe, Pariser Kunstkritik und Moskauer Quellen“, Wie das zweite Exil das erste zum Sprechen bringt. Moskauer Archive und die Künste in Paris 1933-1945, colloque international organisé par Ines Rotermund-Reynard pour le Deutsche Historische Institut Moskau en coopération avec le Centre Allemand d’Histoire de l’art à Paris, Moscou, 23/24 juin 2011 (voir Projet Post Doc à Moscou).

- „Du kannst wirklich glücklich sein, dass Du aus diesem Irrsinn heraus bist!“ Charlotte Weidlers Briefe über die NS-Kunstpolitik und das Schicksal öffentlicher und privater Sammlungen 1933-1939“, lecture in the context of, Geraubte, zerstörte,gerettete Bücher, Bibliotheken, Sammlungen und ungedruckte Materialien nach 1933 der Gesellschaft für Exilforschung und des Deutschen Literaturarchivs Marbach, Marbach, 18-20 mars 2011.

- „Geheime Netzwerke. Charlotte Weidlers Briefe an den Kunstkritiker Paul Westheim (1933-1940)“, colloque international Netzwerke des Exils. Künstlerische Verflechtungen, interdisziplinärer Austausch und Patronage nach 1933, Institut für Kunstgeschichte der Ludwig-Maximilians-Universität im Center for Advanced Studies, Munich, 12/14 novembre 2010.

- „Briefe von unbekannt“, Charlotte Weidlers geheime Briefe über die nationalsozialistische Kulturpolitik 1933-1940. Conférence au Centre Allemand d’Histoire de l’art, Paris, novembre 2009.

- Conférence sur les fonds d’archives des émigrés allemands à Paris, 1933-40, conservés aux Archives Spéciales des Archives Militaires de la Russie, colloque organisé par l’Institut Historique allemand à Moscou, mai 2009.

- Série de Conférence, Centre Saint-Charles, Université Paris I, Panthéon-Sorbonne, Février/Mars 2009 :

  • L’art moderne sous le nazisme, l’exposition de « l’art dégénéré » en 1937
  • Les spoliations d’œuvres d’art entre 1933-45 et le débat actuel autour des questions de la restitution depuis la conférence de Washington
  • Les artistes confrontés au Nazisme et à la IIe Guerre Mondiale, l’exil des artistes européens

- „Paul Westheims mexikanisches Exil”,„Katastrophen und Utopien. Exil und innere Emigration 1933-40“, Colloque International, Akademie der Künste, Berlin, septembre 2000. 

- « Pure visibilité et Kunstwollen. Les représentants des théories de l’art modernes au début du XXe siècle dans l’espace germanophone »,  Ecole des Hautes Etudes en Sciences Sociales (EHESS), Paris, conférence dans le cadre du séminaire ‘Esthétique, théorie de l’art, science de l’art’ de Danièle Cohn, 1999.