Yongsong ZHENG

Structure Département des Etudes et de la Recherche (DER)

Yongsong ZHENG intègre l’INHA en tant que chargé d’études et de recherche en octobre 2019 pour le domaine Histoire de l’art du XIVe au XIXe siècle, sous la direction de Madame Claire Bosc-Tiessé.

Après une licence en histoire de l’art à l’Académie centrale des beaux-arts de Chine à Pékin, il poursuit ses études à Sorbonne Université sous la direction de Monsieur Antoine Gournay, professeur d’histoire de l’art et d’archéologie de l’Extrême-Orient.

Passionné par la céramique, il se consacre à l’étude de la porcelaine blanche de Dehua appelée  Blanc de Chine.  En première année de master, il a étudié la collection Grandidier, conservée au Musée national des arts asiatiques – Guimet (Mnaag). Il a accordé une attention particulière aux formes inventées par les artisans, aux matériaux, ainsi qu’à l’influence de cette céramique sur les créations occidentales suite à son exportation.

En deuxième année, il a approfondi la question de la technique utilisée dans les fours. Grâce à l’examen des vestiges sur le terrain et à la participation aux opérations de cuisson du four Yueji (Yueji yao 月記窯) à Dehua, qui utilise encore les techniques artisanales, il a analysé l’organisation du fonctionnement des fours ainsi que leur évolution chronologique.

Peu de recherches ont été effectuées en France sur cette porcelaine alors que les collections muséales en sont très riches. La thèse de Yongsong Zheng vise donc une nouvelle synthèse sur le Blanc de Chine autour de trois axes principaux : sa réception par les Européens, les techniques de sa fabrication, le contexte historique et les raisons du développement de sa production. Deux résultats tangibles seront de contribuer à la mise en valeur des collections françaises et de faire reconnaître en Chine la valeur patrimoniale des fours dragon de Dehua.