Lauréats 2021 - Mobilité de la recherche en France - étudiants en histoire de l'art

Le jury du 10 mars 2021 a retenu les dossiers suivants :

  • Manon ARNAUD, master d’archéologie, Aix-Marseille Université, l’étude archéozoologique de la faune mammalienne mise au jour sur le site de Neapolis
  • Axelle DESQUINS, master histoire de l’art moderne et contemporain, Aix-Marseille Université, la réception des femmes artistes dans le Mercure de France (1890-1914)
  • Hugo DU PLESSIX, master histoire de l’art et archéologie, EPHE, pratique artistique et archéologie des médias – étude de cas de l’Espace multimédia Gantner à Bourogne, Territoire de Belfort
  • Léa ESPITALIER, master histoire de l’art contemporain, Université Toulouse 2 Jean Jaurès, l’architecture du vêtement féminin de 1860 à 1914
  • Eugénie FOULIER, master histoire de l’art et archéologie, EPHE, les archives de centres d’art et de création
  • Angel FUENTES ORTIZ, doctorant en histoire de l’art, Université Complutense de Madrid, les Hiéronymites : pouvoir, dévotion et avant-garde artistique à l’époque de la dynastie Trastamare (1373-1474)
  • Manon GREGOIRE, doctorante en histoire de l’art, Université Bordeaux Montaigne, la critique d’art au féminin sous la Troisième République : réception et promotion des artistes femmes
  • Lydia HADDAG, doctorante en histoire de l’art, Paris 1 Panthéon-Sorbonne, les mondes de l’art maghrébins au XXe siècle : une lecture comparatiste de l’histoire des collectifs artistiques, Alger-Tunis, 1930-1990
  • Dahia SADAOUI, doctorante en archéologie, Aix-Marseille Université, le complexe baptismal de Cuicul/Djemila et les baptistères d’Afrique du Nord du Ive au XVIIe siècle
  • Beatriz SANCHEZ SANTIDRIAN, doctorante en histoire de l’art et esthétique, Université Complutense de Madrid et Université Paris Nanterre, la mise en scène des sujets désarticulés, les vitrines de mode de l’Exposition d’arts décoratifs et industriels de 1925

Téléchargez le rapport du jury