Lauréats mobilité de la recherche en France - historiens de l'art

Le jury qui s'est réuni le 3 mars 2020 a retenu les dossiers des candidates suivantes :

  • Clélia BARBUT,  chercheuse associée à l’EA 1279, Histoire et critique des arts, Université Rennes 2 et au CERLIS (UMR 8070), Centre de Recherche et d’Etude sur les Liens Sociaux (UMR 8070), Université Sorbonne Nouvelle, projet de recherche : « le fonds d’archives de Nathalie Magnan – Féminismes, circulation des idées et histoire des sexualités »
  • Irène LOPEZ ARNAIZ, docteur en histoire de l’art, Université Complutense de Madrid, projet de recherche : « L’œuvre de Nyota Inyoka. Une (re)création des danses exotiques en Occident ».
  • Émilie ROFFIDAL, chargée de recherche CNRS, projet de recherche sur le sculpture Antoine Duparc (1698-1755)

Téléchargez le rapport du jury