INHALab - lauréats 2019

Le jury réuni le 19 janvier 2019 a sélectionné deux projets pour la deuxième année de mise en œuvre des résidences INHALab dans la salle Roberto Longui, au sein de la Galerie Colbert.

Les résidences 2019 sont attribuées :

  • Pour la session du printemps à l'association Athamas pour son projet "AntipsychiARTrie. Des liens entre art et antipsychiatrie, de 1960 à nos jours".

L’association ATHAMAS – Art et Antipsychiatrie (Loi 1901), créée en 2018, rassemble des jeunes chercheurs en histoire de l’art autour d’un projet commun visant à interroger les interactions entre pratiques artistiques expérimentales de la deuxième moitié du XXe siècle à nos jours, et les théories de l’antipsychiatrie telles qu’elles ont émergées à travers le monde à partir de la fin des années 1950.

Son ambition est d’initier une plateforme interdisciplinaire de recherche qui fédère des initiatives témoignant d’une porosité entre antipsychiatrie et productions visuelles menées par des artistes, des chercheurs et des professionnels issus de différents champs disciplinaires (indépendants ou rattachés à divers institutions, universitaires, muséales, médicales, entre autres).

Parmi ses projets, ATHAMAS organisera, dans le cadre des quatre mois de sa résidence INHALab, plusieurs activités scientifiques et manifestations publiques, notamment un séminaire de recherche à dimension internationale et une exposition en salle Roberto Longhi, AntipsychiARTrie. Des liens entre art et antipsychiatrie, de 1960 à nos jours,qui sera accompagnée par une proposition performative. Des cycles de projections, d’ateliers, de lectures et de performances sont également prévus au sein de la Galerie Colbert, ainsi qu’une sélection bibliographique accessible en Salle Labrouste pour accompagner et étendre les perspectives de cette programmation.

  • Pour la session de l'automne à l'association Marcovaldo pour son projet "Lieu de l'art".

L’association Marcovaldo réunit des chercheur.e.s, conservateur.rice.s, des critiques d’art et d'autres professionnel.le.s de l’art contemporain international. Elle a pour objectif de soutenir la création contemporaine, à travers la mise en place d’une plateforme d’échange et de collaboration internationaux.ales. Elle favorise les projets entre historien.ne.s de l’art, artistes et public, en concevant un espace propice à l’expérimentation et à une réflexion participative, politique et sociale.

Le projet porté par les membres de l’association Marcovaldo, Anna Battiston, Sasha Pevak et Natalia Prikhodko, se déploie en trois formats : programmation artistique, discussions publiques et recherche. Au fil de quatre mois de la résidence, nous proposons  des rencontres avec des artiste.e.s invité.e.s, qui investiront la galerie Colbert et son quartier par le biais de conférences et d’œuvres performatives conçues spécifiquement pour cet espace. Nous organiserons également des ateliers de recherches consacrés aux réflexions théoriques sur les enjeux esthétiques, socio-culturels et politiques de la question du lieu de l’art, de la deuxième moitié du XXème siècle à nos jours.

Télécharger le rapport du jury