Actualité de l'art dans le monde : blackness in Japan. Le Japon au contact des cultures noiraméricaines

Eitarō Ishigaki, The Bonus March, 1932, The Museum of Modern Art, Wakayama

Cette journée d’études prend pour point de départ la réception des discours d’émancipation noiraméricains au Japon depuis la fin du XIXe siècle, et examine leur constitution en un modèle subversif de rénovation sociale dans les cercles intellectuels de gauche et les groupes dits minoritaires, ou marginalisés.

Avec l’ambition de défaire le double stéréotype d’une société sans luttes et qui serait culturellement caractérisée par son homogénéité, elle entend témoigner de la complexité des circulations critiques et des solidarités transnationales qui se sont exprimées au Japon. Les intervenants de cette journée interrogeront, à travers une pluralité d’objets (arts visuels, littérature, cultures populaires et urbaines), l’apport noir américain en ce qu’il continue d’engager à repenser la société japonaise dans ses multiples nuances et singularités. Il s’agira d’échapper au spectre binaire Orient/Occident pour contribuer à l’affirmation progressive du multiculturalisme japonais.

Intervenants pressentis

  • Cecilia Bengolea (danseuse)
  • Lucien Clercq (université de Hokkaido)
  • Yukiko Koshiro (université Nihon)
  • Michael Lucken (INALCO)
  • Hiromi Matsugi (université Paris 8)

Responsables scientifiques

  • Florence Duchemin-Pelletier (INHA)
  • Zahia Rahmani (INHA)

À propos du programme de recherche

Le programme « Observatoire : Globalisation, Art et Prospective » vise à interroger les modalités de construction du discours critique à travers l’actualité scientifique et artistique des espaces culturels non-européens. Tourné vers la prospective, il a pour ambition d’élaborer des outils méthodologiques initiant un autre rapport de pensée aux dynamiques de création à l’échelle mondiale.

__

Informations pratiques

11 décembre 2018 - 9H-18H

Galerie Colbert, salle Giorgio Vasari
Institut national d'histoire de l'art
6, rue des Petits-Champs ou 2, rue Vivienne
75002 Paris

Entrée libre