Observatoire : Globalisation, Art et ProspectiveProgramme en cours

Kanak immigré, n°53, mars-avril 1989.

Le programme « Observatoire : Globalisation, Art et Prospective » vise à interroger les modalités de construction du discours critique à travers l’actualité scientifique et artistique des espaces culturels non-européens. Tourné vers la prospective, il a pour ambition d’élaborer des outils méthodologiques initiant un autre rapport de pensée aux dynamiques de création à l'échelle mondiale.

Le programme « Observatoire : Globalisation, Art et Prospective » s’articule autour d’un collectif de chercheurs et acteurs de la scène artistique, spécialistes d’espaces territoriaux et culturels non-européens. Il est rattaché au domaine « Histoire de l'art mondialisée » du Département des études et de la recherche de l’INHA.

Par ses compétences et son travail collaboratif, il a pour ambition dans un premier temps d’identifier les manques épistémologiques à combler dans la production critique contemporaine ainsi que de distinguer les approches existantes dédiées à une meilleure compréhension d’une histoire mondiale de l’art. Dans un second temps, il affirme par sa programmation et sa production scientifique la visibilité de ressources rares ou difficiles d’accès. Il a pour partenaire de grands établissements culturels et scientifiques français et étrangers en charge de fonds bibliographiques et artistiques majeurs. Il concrétise la mise à disposition et la reconnaissance de ressources inédites en accès libre. En 2016 / 2017, le collectif GAP a mené un projet international de recherche et de valorisation des revues culturelles et critiques produites dès la fin du XVIIIe siècle aux années 1980 en Afrique, Afrique du Nord, Amérique centrale et du Sud, Asie, Asie de l’Ouest, Mer des Caraïbes, Océan Indien, Pacifique et territoires autochtones.

Lien vers le portail dédié : gap.inha.fr

Équipe INHA

  • Zahia Rahmani, chargée de mission
  • Florence Duchemin-Pelletier, pensionnaire (2015-2018), coordinatrice du projet
  • Stéphane Gaessler, chargé d'études et de recherche (2017-2021)
  • Esteban Sánchez, moniteur-étudiant (2017-2018)
  • Aline Pighin, chargée d’études et de recherche (2014-2017)
  • Alix Chagué, moniteur-étudiant (2015-2016)

Partenaires scientifiques

  • Marie-Laure Allain Bonilla (Université de Bâle)
  • Lotte Arndt (École Supérieure d'Art et Design de Valence)
  • Estelle Bories (Université Paris 3)
  • Mica Gherghescu (Bibliothèque Kandinsky, Centre Pompidou)
  • Émilie Goudal (CADIS/EHESS)
  • Morad Montazami (Tate Modern)
  • Devika Singh (Université de Cambridge)
  • Annabela Tournon (École Nationale Supérieure dʼArt de Bourges)

Partenaires institutionnels

  • Bibliothèque Kandinsky
  • Cité de l’architecture et du patrimoine
  • BnF
  • Musée du Quai Branly-Jacques Chirac

 

 

 

Site dédié

2018

Atelier de recherche

– Entre situation des musées irakiens, relectures du modernisme et art contemporain par Morad Montazami
31 mars 2018, salle Vasari, INHA
En savoir plus

 

2017

Exposition

Sismographie des luttes. Vers une histoire globale des revues critiques et culturelles dirigée par Zahia Rahmani
10 novembre 2017 au 9 février 2018, salle Longhi, INHA
En savoir plus

Colloque

Sismographie des luttes : la revue critique et culturelle dans le monde. Révolution, subversion et émancipation du XVIIIe siècle à nos jours
16 et 17 novembre 2017, auditorium, INHA
En savoir plus

Journées d'études

– Volet 4. Les revues dans le monde : XVIIIe-XIXe, des révolutions au chaos colonial
14 juin 2017, Salle Vasari, INHA
Télécharger le programme
En savoir plus

– Volet 3. Les revues dans le monde : des contradictions de la modernité à la Grande Guerre
26 avril 2017, Salle Vasari, INHA
Télécharger le programme
En savoir plus

– Volet 2. L'entre-deux-guerres
1er mars 2017, Salle Vasari, INHA.
Télécharger le programme
En savoir plus

 

2016

Journée d'études

– Volet 1. Postwar and Postcolonial Spaces
14 novembre 2016, Salle Vasari, INHA.
Télécharger le programme
En savoir plus