Décryptage du Jeu de Paume à travers les archives françaises, allemandes et américainesSéminaire « Patrimoine spolié pendant la période du nazisme (1933-1945) – Recherche de provenance à l’échelle internationale »

Guerre 1939-1945. Inventaire de la galerie Wildenstein, 57, rue La Boétie. Paris, avril 1941. © LAPI/Roger-Viollet

Réquisitionné par les nazis, le musée du Jeu de Paume permet l’entrepôt et le transit des œuvres d’art spoliées pendant l’Occupation. Grâce à des documents issus des archives françaises, allemandes et américaines, Marc J. Masurovsky reconstitue la chronologie du pillage par divers services allemands, aidés par des agents et fonctionnaires du régime de Vichy, des collections appartenant à des centaines de propriétaires d’origine juive. Il parlera des goûts divers et forts variés des collectionneurs victimes des spoliations nazies, ainsi que de la destinée de leurs œuvres et objets d’art, tout en évoquant les complicités des marchands et des fonctionnaires impliqués dans les pillages.

Intervenant

  • Marc J. Masurovsky (Holocaust Art Restitution Project – HARP, Washington)

À propos du séminaire

La recherche de provenance consacre ses investigations à la reconstitution de la trajectoire des œuvres d’art, depuis leur création jusqu’à leur localisation actuelle. Si cette enquête fait partie des pratiques traditionnelles de l’histoire de l’art, elle a gagné une dimension plus sensible suite aux spoliations opérées par le régime nazi dans toute l’Europe. Très centrale dans le travail des conservateurs, elle est menée et considérée de manière très différente selon qu’elle a fait ou non son entrée dans l’enseignement universitaire ou que des postes spécialement dédiés à cette recherche ont été créés ou non dans les musées. Le séminaire « Patrimoine spolié pendant la période du nazisme (1933-1945) – Recherche de provenance à l'échelle internationale » offre un état des lieux et des éclairages sur cette discipline à échelle internationale.

En partenariat avec l’Institut national du patrimoine

__

Informations pratiques

17 octobre 2019 - 18H30-20H

Galerie Colbert, auditorium
Institut national d’histoire de l’art
2, rue Vivienne ou 6 rue des Petits Champs
75002 Paris

Entrée libre