Un datasprint sur les données du Fonds national d’art contemporain Cycle « Les Lundis numériques de l'INHA »

Social Network Analysis Visualization, Martin Grandjean (Wikimedia, CC BY-SA 3.0)

L’INHA effectue depuis plusieurs années une veille active dans le domaine des humanités numériques avec un accent porté sur ce qui touche au domaine visuel. De nombreux contacts et échanges sont régulièrement établis entre les différentes composantes de l’établissement et diverses équipes sur des problématiques et des projets concernant les enjeux, les représentations, les aspects techniques ou les questions juridiques liées à l’histoire de l’art et à l’image.

Description de la séance

Ce projet de recherche repose sur l'exploitation des données de la collection du Fonds national d’art contemporain (FNAC), gérée par le Centre national des arts plastiques (CNAP) pour étudier les effets de l’intervention de l’Etat sur la vie des œuvres et la réputation des artistes. Avec un ensemble de données uniques qui permettent de suivre les carrières des artistes et des œuvres et d'étudier le(s) goût(s) de l’État, ce projet analyse les effets joints de la mise en fonds et de la circulation des œuvres sur la trajectoire marchande et sur la renommée des artistes célébrés par l’État.

Intervenants

  • Christophe Leclerq (Chargé d'étude, MediaLab de SciencePo)
  • Aude Bodet (Conservatrice en chef du patrimoine, Directrice du pôle collection, Centre national des arts graphiques)
  • Vincent Lépinay (Professeur, MediaLab de SciencePo)

___

Informations pratiques

13 novembre 2017 - 18H-19H30

Galerie Colbert, salle Giorgio Vasari
Institut national d’histoire de l’art
2, rue Vivienne ou 6 rue des Petits Champs
75002 Paris

entrée libre

___

Suivez les lundis numériques de l’INHA
sur twitter : #LundisNum

Voir le programme complet des lundis numériques