Le rôle de l’image dans l’enseignement de l’archéologie et de l’histoire de l’art à l’université de Nancy (1887-1928)

Combat des Lapithes et des Centaures, fronton ouest du temple de Zeus à Olympie (détail), cliché anonyme, collection de l’Institut d’archéologie classique (IAC 34.780.240)

Le rôle de l’image dans l’enseignement de l’archéologie et de l’histoire de l’art à l’université de Nancy (1887-1928) est une exposition qui rassemble la documentation iconologique de l’IAC (9 000 plaques de verre, 4 500 tirages papier), laquelle servit à l’illustration des cours publics dispensés par le byzantiniste Charles Diehl, les hellénistes Paul Perdrizet et Marcel Bulard et l’archéologue Albert Grenier entre 1887 et 1928. Un ouvrage collectif ainsi qu’un catalogue accompagneront l’exposition.

Cette exposition hors-les-murs s'inscrit dans le cadre de la Carte Blanche "De Nancy à Paris. De l’Institut d’archéologie classique à la bibliothèque Doucet : la fondation de la discipline de l’histoire de l’art"

Depuis sa création, l’INHA noue des partenariats avec les acteurs scientifiques du territoire national et contribue à mettre en valeur leurs recherches. Pour la deuxième fois, il s’associe à une université de région qui propose un programme. Carte Blanche est accordée, cette année, à l’université de Lorraine à Nancy, et sa programmation fait écho aux manifestations entourant la réouverture de la salle Labrouste.

La création de la bibliothèque d’Art et d’Archéologie Jacques Doucet participe d’une histoire souvent ignorée : le développement de l’enseignement universitaire de l’histoire de l’art et de d’archéologie. L’un de ses épisodes se joue à Nancy, où la création en 1902 de l’Institut d’archéologie classique (IAC), qui combinait bibliothèque spécialisée, musée archéologique et collection de photographies, préfigura la fondation, en 1909, de la première chaire d’archéologie et d’histoire de l’art à la faculté des lettres. Paul Perdrizet, principal architecte de l’IAC et archéologue de renom, l’inaugura. En lien très étroit avec René-Jean, bibliothécaire de Jacques Doucet, il fut aussi, avec ce dernier, un acteur décisif de la constitution des premiers fonds de la bibliothèque Doucet.

La programmation, pensée et réalisée par Samuel Provost et Daniela Gallo, raconte l’histoire de cette fondation entre la bibliothèque Doucet et la faculté de lettres de Nancy, en deux volets : une publication en ligne et une exposition.

Commissariat

  • Daniela Gallo (université de Lorraine)
  • Samuel Provost (université de Lorraine)

___

Informations pratiques

Du 28 novembre au 16 décembre 2016
Du lundi au jeudi 8H-19H, vendredi 8H-18H, samedi 9H-12H30
Nancy, université de Lorraine, bibliothèque universitaire, campus LSH

En savoir plus sur l'exposition