Jean-Baptiste Isabey. Petits portraits et grands desseinsPar Cyril Lécosse

Jean-Baptiste Isabey, tout comme François Gérard ou Anne-Louis Girodet, s’est fait un nom sous la Révolution et l’Empire. Comme eux, il a suivi une formation de peintre d’histoire dans l’atelier de Jacques-Louis David et fréquenté l’école de l’Académie royale de peinture. Mais Isabey s’est différencié de ses confrères en faisant de la miniature et du dessin fini ses spécialités. Sa réussite sera fulgurante et il demeurera sa vie durant l’un des peintres attitrés de l’élite. À travers le parcours qu’il dresse de cet artiste, Cyril Lécosse nous permet de comprendre les enjeux à la fois politiques, artistiques et commerciaux de la production des portraits de petits formats au tournant du XIXe siècle.

À propos de l'auteur

Cyril LÉCOSSE enseigne l’histoire de l’art moderne à l’Université de Lausanne. Ses recherches portent sur l’histoire du portrait, sur les relations entre art et pouvoir et sur la promotion des genres mineurs autour de 1800. Il a publié sur ces thèmes plusieurs articles et codirigé l’ouvrage collectif Art et libéralisme en France : la contestation par l’image (1814-1830) (Genève / Paris, Slatkine / H. Champion, 2016).

Préface de Philippe Bordes
Professeur émérite d’histoire de l’art de l’université Lumière – Lyon II, ancien directeur du musée de la Révolution française à Vizille et ancien directeur de la recherche à l’Institut national d’histoire de l’art.

© INHA / CTHS, 2018
ISBN 978-2-7355-0855-6
EAN 9782735508556
328 pages, illustré en couleurs et en noir et blanc
Broché, 16,5 × 22 cm
Prix public : 38 €

Parution : 8 novembre 2018

L'ouvrage est disponible à l'achat sur le site du CTHS