À livres ouvertsde Georges Didi-Huberman

À livres ouverts, est la transcription de la conférence prononcée par le philosophe  et historien de l’art Georges Didi-Huberman le samedi 14 janvier 2017, pour la réouverture de la bibliothèque de l’INHA, dans la salle Labrouste à Paris. L’auteur y salue l’ouverture de la bibliothèque comme celle d’un « ouvroir d’histoires de l’art potentielles ».

À livres ouverts
de Georges Didi-Huberman
ISBN : 978-2-917902-41-7

Responsable éditoriale : Marianne Dautrey
© INHA, 2017 ; 48 pages ; format 11 x 16,5 cm ;
noir et blanc ; deux rabats ; Prix : 7 €
Conception graphique (ouverture et intérieur) : Yoan De Roeck ;
mise en pages : Richard Cousin.

Disponible en librairie et en ligne sur le Comptoir des presses d’universités
à partir du 13 juin 2017.

Une nouvelle bibliothèque d’histoire de l’art, ce serait donc l’espace ouvert – ou, plutôt, l’espace ouvrant, ouvrable, l’espace-ouvroir – pour cent mille
milliards d’articles, de thèses ou d’ouvrages d’histoire de l’art à venir. Cela veut dire qu’une bibliothèque est bien plus que la somme de ses propres livres. C’est un dispositif d’engendrement d’idées. C’est une machine à inventer des savoirs. (p. 12-13)