Rubi antiqua

Le programme Rubi Antiqua propose de renouveler le regard porté sur l’archéologie et le collectionnisme franco-italien au XIXe siècle, à partir de l’exemple de Ruvo di Puglia, en Italie méridionale. L’analyse se concentre sur la naissance, à Ruvo, du phénomène du collectionnisme d’antiques qui permit à un ensemble de personnages influents de constituer des collections uniques par leur taille et leur valeur historique et artistique. Parmi celles-ci, le rôle de la collection des frères Giovanni et Giulio Jatta est de tout premier ordre. En parallèle, le programme de recherche mène une enquête sur l’impact de ce phénomène dans le milieu des collectionneurs français de la même période, en particulier les figures du chevalier Edme Durand, de Joseph Tôchon et du duc de Blacas. Ces études analysent enfin les répercussions scientifiques et économiques sur la compréhension des œuvres et leur diffusion : de l’interprétation des mythes peints aux ventes aux enchères des antiquités de Ruvo dans les collections les plus prestigieuses de France. Ces conclusions sont accessibles via la base de données.