Séminaire « Construire, Restaurer, Détruire. Les chantiers du XVIIIe au XXe siècle »

Pierrefonds, beffroi et grand perron du vestibule en construction, s. d., Charenton-le-Pont, Méd. Arch. Pat. Fonds ancien, 234.

La restauration, au XIXe siècle, s’inscrit dans un Long Moyen Âge achevé avec les cathédrales de Clermont, de Moulins ou de Cologne. A cet égard, les pratiques restauratrices s’inscrivent à leur tour dans le temps long de la transmission. Cependant, d’autres techniques émergent simultanément soumettant les monuments à l’expérimentation de nouvelles technologies.

Ce séminaire propose d’élargir nos connaissances sur leur réception et leur reproduction, ainsi que sur la question générale des restaurations en s’intéressant aux nombreux travaux réalisés tant en contexte civil que religieux. Grâce aux nombreux chantiers qu’il a surveillés et conduits dans la seconde moitié du XIXe siècle, E. E. Viollet-le-Duc a pu développer une réflexion sur l’histoire de l’architecture du Moyen Age en France et écrire son Dictionnaire. Ce séminaire propose d’approfondir la réflexion sur les restaurations pour une période couvrant une aire chronologique large, précédant et dépassant la période d’activité d’E. E. Viollet-le-Duc.

En partenariat avec Laboratoire TRAME (EA 4284), université de Picardie Jules Verne

Comité scientifique

  • Fabienne Chevallier, musée d’Orsay
  • Guy Lambert, ENSA Paris-Belleville
  • Jean-François Luneau, université Clermont Auvergne
  • Julien Noblet, INHA
  • Emilie d’Orgeix, université Bordeaux-Montaigne
  • Bruno Phalip, université Clermont Auvergne
  • Arnaud Timbert, université de Picardie Jules Verne
  • Mercédès Volait, In-Visu

Domaine et programme de recherche

Histoire et théorie de l’histoire de l’art et du patrimoine, dirigé par Marie-Anne Sarda.

Programme

  • 9 février 2018
    Construction de chiffres, de mots et d’images : « cahiers » et correspondances de chantiers du XVIIIe au XXe siècle
    Voir dans l'agenda