Histoire des disciplines et des techniques artistiques

Le domaine de recherche prend en compte l’œuvre, l’objet et l’image dans leur entièreté, que ce soit du point de vue du processus de création, du contexte de production, des usages ou du recyclage des images. Dans une logique de complémentarité avec les autres domaines du département des études et de la recherche, l’accent est mis sur la matérialité des œuvres.

Succédant au domaine « Arts décoratifs, design et culture matérielle », ce nouveau domaine  s’élargit à l’ensemble des techniques artistiques (architecture, arts plastiques, arts décoratifs, photographie, cinéma, nouvelles technologies….),  tout en cessant de considérer les médias comme  isolés les uns des autres. Par le développement d’études hybrides, qui mêlent pour une même typologie d’objets des approches méthodologiques différentes, le domaine a également pour objectif d’explorer de nouveaux corpus qui ne répondent pas d’une seule discipline. C’est dans cette perspective que s’ouvre un nouveau programme de recherche consacré à la notation chorégraphique :« Chorégraphies. Écriture et dessin, signe et image dans les processus de création et de transmission chorégraphiques (XVe-XXIe siècles) » : un programme transversal développé à partir des fonds du Centre national de la danse et de la Bibliothèque nationale de France, et qui entend faire dialoguer les approches conjointes de la ligne, du livre et du geste dans l’écriture de la danse.

Équipe en cours de constitution

Programmes en cours

Programmes réalisés

    • La Vie parisienne (1863-1913)

      En 2014 a été initié, au sein du domaine "Arts décoratifs, design et culture matérielle", un programme consacré à la numérisation, au dépouillement et à l'indexation de la revue hebdomadaire illustrée La Vie parisienne, pour la période de 1863 à 1913.

    • Rencontres entre le Bard Graduate Center et l'INHA

      Deux séminaires, s'étant déroulés à New-York puis à Paris, constituent les rencontres scientifiques ayant eu lieu entre 2010 et 2012 entre le BGC et l'INHA.

    • Histoire de la mode et du vêtement

      Fernand Fau, Salon des Cent (épreuve avant la lettre), lithographie en couleur, Ducourtioux et Huillard, Paris, 1895, Bibliothèque de l’INHA – collections Jacques-Doucet.

      Depuis les études pionnières de Viollet-le-Duc et Camille Enlart pour la période médiévale, l’histoire du vêtement a certes enrichi ses outils méthodologiques, mais reste un domaine négligé en histoire de l’art, singulièrement en France.

    • Histoire de l'ornement

      Louis Van Nerock, Nouveau Livre de cartouches..., [pl. 2], Bibliothèque de l’INHA  – collections Jacques-Doucet.

      S'appuyant en partie sur le fonds de la Bibliothèque de l'INHA, ce programme de recherche a pour but d’enrichir la réflexion sur la notion et l’histoire de l’ornement de ses origines à nos jours.

    • Archives du Festival international d'art lyrique et de musique d'Aix-en-Provence (1948-1973)

      Orfeo ed Euridice, direction : Karl Ristenpart, mise en scène de Jean Meyer, décors de Jean-Denis Malclès, 1955 © Collection Ely

      Ce programme de recherche a eu pour but l'étude de l'un des fonds les plus remarquables conservés en France dans le domaine des arts du spectacle.

    • Le tableau vivant : performance de la présence

      Julien Valou de Villeneuve, Étude d’après nature : nu, 1855, photographie,  BnF, département des Estampes. D.R.

      Pratique « para-artistique », le tableau vivant est communément défini comme un arrangement de personnes vivantes reproduisant une composition artistique (peinture, sculpture, estampe ou scène littéraire).