Le projet « Athar : les monuments du Caire » lauréat de l'appel à projet BSN5 2014

Mené en partenariat avec Persée (UMS 3602) et l’Institut français d’archéologie orientale (Le Caire), le projet « Athar : les monuments du Caire » est lauréat de l'appel à projets BSN5 2014.

Il a pour objectif la numérisation et la mise à disposition en juin 2016 par Persée de l’intégralité des travaux du Comité de conservation des monuments de l’art arabe (1882-1953), enrichis par une indexation des toponymes en TEI (Text Encoding Initiative). Sur le modèle des rapports de la Commission des monuments historiques en France, cette publication annuelle était liée au fonctionnement d’un comité créé en 1881 au Caire, pour inventorier, décrire et restaurer les monuments islamiques et coptes d’Égypte.

Le traitement de ce type de document soulève des difficultés particulières en raison des multiples variantes issues de la translittération des toponymes arabes. Avec le module d’encodage TEI que Persée va développer spécialement dans le cadre de ce projet, l’unité InVisu prendra en charge l’indexation des toponymes, en liaison avec le référentiel qu’elle a établi sur les monuments du Caire. À travers l’exploitation de ce corpus, qui ne se trouve qu’à l’état de collection incomplète dans les principales bibliothèques publiques européennes, il s’agit donc de mettre en œuvre, d’enrichir et de diffuser des outils d’identification et d’indexation des monuments du Caire, nécessaires à la valorisation de nombreux fonds textuels ou iconographiques.