TUETEY, Alexandre(11 septembre 1842, Saint-Pétersbourg – 4 août 1918, Paris)

Auteur(s) de la notice : FIORI Ruth

Profession ou activité principale

Archiviste-paléographe, conservateur des archives modernes aux Archives nationales

Autres activités
Historien

Sujets d'étude
Histoire de la Franche-Comté, histoire de Paris, histoire de la Révolution française et de l'art sous la Révolution

Carrière
1863 : diplôme d'archiviste à l'École des chartes avec une thèse intitulée Les Recherches sur les chartes communales de la Franche-Comté et en particulier sur celle de Montbéliard
1860-1863 : attaché au catalogue des manuscrits de la Bibliothèque impériale
1864 : entre aux Archives nationales en qualité d'archiviste
1911 : conservateur des archives modernes aux Archives nationales
1909 : nommé membre du Comité des travaux historiques de la Ville de Paris
1913 : nommé membre de la Commission municipale du Vieux Paris

Prix de la section d'histoire au concours des Sociétés savantes (1863) ; 4e médaille au concours des antiquités de la France à l'Académie des inscriptions et belles-lettres (1881) ; 2e prix Gobert à l'Académie des inscriptions et belles-lettres (1874 et 1884) ; officier d'Académie (31 décembre 1874) ; officier de l'Instruction publique (14 juillet 1884) ; chevalier de la Légion d'honneur (31 décembre 1897) ; récompense sur le prix Berger à l'Académie des sciences morales et politiques ; membre de la Société de l'histoire de Paris et de l'Île-de-France (dès 1875) ; archiviste trésorier de la Société de l'École des chartes (1878-1892) ; membre de la Société de l'histoire de la Révolution française (dès 1894) ; membre de la Commission de recherche et de publication de documents relatifs à la vie économique de la Révolution (1906-1918) ; président de Société de l'histoire de Paris et de l'Île-de-France (1906) ; archiviste-trésorier de la Société de l'Histoire de l'Art français (dès 1906) ; vice-président de la Société de l'histoire de la Révolution française (1908-1918) ; vice-président de la Société de l'École des chartes (1909-1910) ; président de la Société de l'Histoire de l'Art français (1915-1918)

Étude critique

Après des études à l'École des chartes, Alexandre Tuetey rentra aux Archives nationales, où il effectua toute sa carrière jusqu'au poste de conservateur des archives modernes. Sa formation et cette fonction sont d'une grande importance pour qui veut comprendre et retracer l'apport de cet archiviste dans le domaine de l'histoire de l'art, car elles déterminèrent très étroitement son activité d'historien. En effet, ce sont ses incessantes recherches dans les bibliothèques et les dépôts d'archives qui alimentèrent toutes ses publications par la mise au jour de sources et de documents inédits.

Dans la lignée de sa thèse relative aux chartes communales de la Franche-Comté, l'histoire institutionnelle et militaire de Montbéliard du XVe au XVIIe siècle constitua un premier objet de recherche. Trois publications en sont issues : Les Écorcheurs sous Charles VII en 1874, Les Allemands en France et l'invasion du comté de Montbéliard par les Lorrains en 1883 et La Sorcellerie dans le pays de Montbéliard au XVIIe siècle en 1886.

La seconde caractéristique de son œuvre correspond à la publication de documents inédits renseignant sur l'histoire de Paris. Tuetey fit ainsi paraître de nombreuses sources relatives aux XIVe et XVIe siècles : les Testaments enregistrés au Parlement de Paris sous le règne de Charles VI en 1880, puis deux chroniques : une nouvelle édition critique du Journal d'un bourgeois de Paris publiée par la Société de l'histoire de Paris et de l'Île-de-France en 1881 et Le Journal de Nicolas de Bye, greffier au Parlement de Paris sous Charles VI par la Société de l'histoire de France en 1885-1888. Sous l'égide du ministère de l'Instruction publique, il constitua l'inventaire des plus anciens registres du Châtelet de Paris (XIVe-XVe siècles) qui parut de 1899 à 1907. Les autres travaux importants ayant trait à la capitale eurent lieu dans le cadre des deux collections lancées par la Commission des Travaux historiques de la Ville de Paris, celle de l'« Histoire Générale de Paris » et celles des « Publications relatives à la Révolution française ». Les tomes II, V et XI des Registres des délibérations de l'ancien corps de la Ville de Paris pour la partie traitant du XVIe siècle, les documents relatifs à l'organisation et à l'activité de l'Assistance publique à Paris pendant la Révolution et les onze volumes du Répertoire général des sources manuscrites de l'histoire de Paris pendant la Révolution française, œuvre monumentale publiée de 1890 à 1914 et restée inachevée, constituent toujours des documents de référence. Ils impressionnent tant par le dépouillement et l'analyse de milliers de pièces que par le travail de classification, d'inventaire, d'indexation et de nomenclature. Les annotations apportent de précieux renseignements complémentaires. Avec la publication des papiers des assemblées par la Société de l'histoire de la Révolution française (Inventaire de la série C), les articles relatifs à divers départements et comités parisiens dans le Bulletin d'histoire économique de la Révolution, Tuetey contribua à apporter une connaissance précise du travail des institutions sous la période révolutionnaire. Ses publications s'inscrivaient alors dans un intérêt plus général pour l'histoire communale de la capitale que rejoignaient beaucoup d'autres écrits. Encouragés dès les années 1880 par une municipalité parisienne alors placée sous le contrôle direct de l'État et qui trouvait dans l'histoire municipale et plus particulièrement l'époque révolutionnaire l'occasion d'exalter le rôle de Paris comme corps indépendant, ces travaux étaient à relier à un contexte politique qui favorisa la constitution de la Révolution française et de l'histoire municipale de la Ville en nouveaux objets d'étude et de recherche.

Les publications et les articles de Tuetey relatifs à l'histoire de l'art furent également liés à son investissement dans les Sociétés savantes et les commissions municipales. La Révolution y occupa également une place importante. Pour la Société de l'Histoire de l'Art français dont il fut longtemps le trésorier puis le président en 1915, Tuetey publia en 1901 et 1902 des sources d'archives majeures – les procès-verbaux de la Commission des monuments – et défendit le travail de la première Commission du Muséum du Louvre. La mise au jour des procès-verbaux de la Commission des monuments (1790-1794), papiers découverts aux Archives nationales et comprenant en plus de procès-verbaux les rapports, inventaires et correspondances, vint combler de nombreuses lacunes sur le devenir des œuvres d'art pendant la Révolution. Elle mit en valeur l'œuvre des comités révolutionnaires à l'égard de la conservation des monuments et des objets d'art. Le travail d'indexation et d'annotation y est encore une fois essentiel et constitue un réel travail de reconstitution. Une sélection de documents justificatifs y est jointe en annexe (lettres, mémoires, rapports divers) et une table analytique et raisonnée des procès-verbaux en fin d'ouvrage témoigne là encore d'un important travail de classification. De la même manière, la publication des documents de la Commission du Muséum en collaboration avec Jean Guiffrey, son collègue aux Archives nationales mais aussi au sein de la Société de l'Histoire de l'Art français et de la Société de l'histoire de Paris et de l'Île-de-France, avait pour but de permettre de « juger avec équité » le travail pionnier de cette première commission jusque-là l'objet de critiques plutôt réprobatrices. Les pièces d'archives donnent des renseignements précis sur ces débuts du musée du Louvre : la difficile gestion, le choix des acquisitions, les restaurations des œuvres, les travaux préparatoires pour l'ouverture du musée au public en 1793.

En dehors de ces deux publications majeures, de nombreux articles et plusieurs communications renseignèrent également sur le rôle des institutions révolutionnaires, sur les vicissitudes des œuvres d'art pendant la Révolution et sur leur arrivée dans les collections nationales. Ils furent publiés dans les Archives de l'Art français et le Bulletin de la Société de l'Histoire de l'Art français, dans le Bulletin de la Société de l'histoire de Paris et de l'Île-de-France dont Tuetey fut le président en 1906 et dans les Procès-verbaux de la Commission municipale du Vieux Paris où il fut nommé en 1913. Sa notice sur les artistes candidats à la classe des Beaux-Arts de l'Institut en l'an VIII donne l'opinion de l'époque sur le talent et la réputation de plusieurs artistes célèbres jugés dignes de faire partie de l'Institut alors en réorganisation. Tuetey y joignit des informations biographiques qui sont encore d'un grand intérêt et compara la liste proposée par le ministre de l'Intérieur au choix retenu par Bonaparte.

D'autres époques ont également retenu son attention. En 1887, sa première publication relative à l'histoire de l'art concernait un graveur du XVIe siècle, François Briot. D'après les fonds conservés aux archives municipales de Montbéliard et aux Archives nationales, il put retracer sa biographie en élucidant certains points restés obscurs, notamment celui de son origine, et affirmer certaines attributions d'œuvres. La polémique sur l'identification de l'architecte de l'Hôtel de Ville l'amena en 1904 à faire un rapport au Comité des Inscriptions parisiennes dont il fit sans doute partie : à partir du dépouillement des registres judiciaires du Bureau de la Ville, Tuetey apporta des indications plus précises sur le rôle exact de l'architecte français Pierre Chambiges dans les travaux du nouvel Hôtel de Ville au cours du premier tiers du XVIe siècle.

Par l'étude directe et raisonnée des documents d'archives constitués en témoignage, l'œuvre de Tuetey est tout à fait significative de sa formation de chartiste. Lors d'un discours présidentiel prononcé pour la Société de l'histoire de Paris et de l'Île-de-France, il appelait l'attention de ses lecteurs sur les documents recueillis aux Archives nationales, disant qu'il n'avait eu « d'autre but que de montrer par quelques exemples combien ce vaste champ de recherche recèle encore de trésors et quels inépuisables matériaux il peut offrir aux travailleurs de plus en plus nombreux qui s'occupent du passé de notre grande cité, qu'il s'agisse de personnalités qui ont marqué son histoire, ou simplement de ses mœurs, de ses coutumes et de ses institutions. » (Bulletin, 1907, p. 109). Ces derniers mots témoignent d'un élargissement du champ des études historiques qu'ont pu mettre en œuvre les archivistes-paléographes au XIXe siècle. L'histoire ne se définit pas ici uniquement par les grands événements et les grands personnages, mais s'étend à l'histoire de la vie privée, des mœurs et des institutions. L'investissement de Tuetey dans de nombreuses sociétés savantes illustre aussi leur action prépondérante dans le domaine historique, par le biais de ces revues philologiques, critiques et historiques auxquelles ils collaborèrent. Son travail d'archiviste montre également l'intérêt de la démarche de l'historien en histoire de l'art et la continuité de ces deux domaines. Abordée ici par le biais des sources et non de l'étude des œuvres, l'histoire de l'art s'élargit ainsi à l'histoire culturelle, celle des institutions, des acteurs et des mentalités.

Ruth Fiori, docteur en histoire de l'art, université Paris I, ancienne chargée d'études à l'Institut national d'histoire de l'art

Principales publications

Ouvrages et catalogues d'expositions

  • Les Écorcheurs sous Charles VII, épisodes de l'histoire militaire de la France au XVe siècle, d'après des documents inédits. Société d'émulation de Montbéliard. Montbéliard : H. Barbier, 1874.
  • Testaments enregistrés au Parlement de Paris sous le règne de Charles VI, textes publiés par Alexandre Tuetey. Paris : Imprimerie nationale, 1880.
  • Journal d'un bourgeois de Paris (1405-1449) publié d'après les manuscrits de Rome et de Paris. Société de l'histoire de Paris et de l'Île-de-France. Paris : H. Champion, 1881.
  • Les Allemands en France et l'invasion du comté de Montbéliard par les Lorrains, 1587-1588, d'après des documents inédits. Paris : H. Champion, 1883.
  • Le Journal de Nicolas de Bye, greffier au Parlement de Paris sous Charles VI. Société de l'histoire de France. Paris : Vve H. Loones, 1885-1888.
  • La Sorcellerie dans le pays de Montbéliard au XVIIe siècle d'après des documents inédits. Dôle : A. Vernier-Arcelin, 1886
  • Le Graveur lorrain Françoit Briot, d'après des documents inédits. Société de l'Histoire de l'Art français. Paris : Charavay, 1887.
  • Histoire générale de Paris. Registres des délibérations du bureau de la Ville de Paris, 1527-1539. Commission des travaux historiques de la Ville de Paris. Paris : Imprimerie nationale, t. II, 1886.
  • Histoire générale de Paris. Registres des délibérations du bureau de la Ville de Paris, 1558-1567. Commission des travaux historiques de la Ville de Paris. Paris : Imprimerie nationale, t. V, 1892.
  • Publications relatives à la Révolution française, L'Assistance publique à Paris pendant la Révolution. Commission des travaux historiques de la Ville de Paris. Paris : Imprimerie nationale, 4 vol., 1895-1897.
  • Inventaire analytique des livres de couleur et bannières du Châtelet de Paris. Ministère de l'Instruction publique et des Beaux-Arts, Archives nationales. Paris : Imprimerie nationale, 1899-1907.
  • « Procès-verbaux de la Commission des monuments (1790-93), Nouvelles Archives de l'Art français ». Revue de l'Art français ancien et moderne, t. XVII, année 1901. Société de l'Histoire de l'Art français. Paris : Charavay, 1902.
  • Histoire générale de Paris. Registres des délibérations du bureau de la Ville de Paris, 1594-1598. Commission des travaux historiques de la Ville de Paris. Paris : Imprimerie nationale, t. XI, 1902.
  • « Procès-verbaux de la Commission des monuments (1793-94), Nouvelles Archives de l'Art français ». Revue de l'Art français ancien et moderne, t. XVIII, année 1902. Société de l'Histoire de l'Art français. Paris : Charavay, 1903.
  • Publications relatives à la Révolution française. Répertoire général des sources manuscrites de l'histoire de Paris pendant la Révolution française. Commission des travaux historiques de la Ville de Paris. Paris : Imprimerie nouvelle, 1890-1914, vol. 1 ; vol. 2 ; vol. 3 ; vol. 4 ;vol. 5 ; vol . 6 ; vol. 7 ; vol. 8 ; vol. 9 ; vol. 10 ; vol. 11.
  • Les Papiers des assemblées de la Révolution aux Archives nationales. Inventaire de la série C. Société de l'histoire de la Révolution française. Paris : siège de la Société, 1908.
  • La Commission du Muséum et la création du musée du Louvre (1792-1793), Archives de l'Art français. Société de l'Histoire de l'Art français. Nouv. période, t. III. Paris : Jean Schemit, 1909.
  • La Commission du Muséum et la création du musée du Louvre (1792-1793) par Alexandre Tuetey et Jean Guiffrey. Société de l'Histoire de l'Art français. Paris : imprimerie Danpeley-Gouverneur, 1910.
  • Avec la collab. de Lacaille Henri. – Journal de Clément de Fauquembergue, greffier du Parlement de Paris, 1417-1435. Société de l'histoire de France. Paris : H. Laurens, 1903-1915, vol. 1 ; vol. 2 ; vol. 3.
  • Correspondance du ministre de l'Intérieur relative au commerce, aux subsistances et à l'administration générale (16 avril-14 octobre 1792), publiée et annotée par Alexandre Tuetey. Paris : Imprimerie nationale, 1917.

Articles

  • « Crocodile empaillé montré par un Vénitien à Paris au XVIe siècle ». Bulletin de la Société de l'histoire de Paris et de l'Île-de-France, t. XXIII, 1896, p. 76.
  • « Les Archives anciennes du ministère de la Justice aux Archives nationales ». Révolution française, juillet-décembre 1904, p. 97-120.
  • Guiffrey Jules. – « L'Art pendant la Révolution française. À propos de publications récentes ». Gazette des Beaux-Arts, t. XXXI, janvier-juin 1904, p. 344-348.
  • « Rapport au Comité des inscriptions parisiennes sur l'architecte de l'Hôtel de Ville ». Bulletin de la Société de l'histoire de Paris et de l'Île-de-France, t. XXXI, 1904, p. 177-181.
  • « L'Église constitutionnelle de Paris et les communautés religieuses en 1791 et 1792 ». Révolution française, juillet-décembre 1905, p. 521-536 ; janvier-juin 1906, p. 5-28.
  • « Documents parisiens. Le Bourg et la foire Saint-Germain (1548-1629) ; autopsie d'un supplicié (1550) ; la pêche en Seine (1605-1636) ». Bulletin de la Société de l'histoire de Paris et de l'Île-de-France, t. XXXIV, 1907, p. 81-89.
  • « Discours présidentiel à l'assemblée générale du 14 mai 1907, suivi d'une communication sur la Blanque ou loterie à la foire Saint-Germain ». Bulletin de la Société de l'histoire de Paris et de l'Île-de-France, t. XXXIV, 1907, p. 97-109.
  • « Une lettre de Houdon à propos de la statue de la Philosophie ». Bulletin de la Société de l'Histoire de l'Art français, 1907, p. 12.
  • « Contribution à la correspondance des directeurs de l'Académie de France à Rome ». Bulletin de la Société de l'Histoire de l'Art français, 1907, p. 64-65.
  • « La Congrégation des Filles de la Croix-Guéménée ». La Cité, t. V, 1910, p. 8-20.
  • « Notice sur les artistes candidats à la classe des Beaux-Arts de l'Institut (23 fructidor an VIII) ». Archives de l'Art français, nouv. période, t. IV, 1910, p. 244-289.
  • « Lettre du sculpteur Chardin à la Commission temporaire des arts relatives à la conservation des œuvres d'Edme Bouchardon ». Bulletin de la Société de l'Histoire de l'Art français, 1910, p. 336-338.
  • « Les Vicissitudes d'un tableau du Louvre [le triptyque du Palais de Justice], Bulletin de la Société de l'Histoire de l'Art français, 1912, p.160-165.
  • « L'Émigration de Madame Vigée-Lebrun ». Bulletin de la Société de l'Histoire de l'Art français, 1911, p. 169-182.
  • « Les Visites du monument de la place des Victoires (1687-1788) ». Archives de l'Art français, nouv. période, t. VII, 1913, p. 404-421
  • « Mise au jour d'une façade des bâtiments de l'ancienne congrégation des Filles de la Croix, rue Saint-Antoine, 16 ». Procès-verbaux de la Commission du Vieux Paris, séance du 8 novembre 1913, p. 212-214.
  • « Inventaire des laques anciennes et des objets de curiosités de Marie-Antoinette confiés à Daguerre et Lignereux, marchands bijoutiers, le 10 octobre 1789 ». Archives de l'Art français, nouv. période, t. VIII, 1914, p. 286-319.
  • « L'Œuvre du Département des hôpitaux de la municipalité parisienne en 1790 ». Bulletin d'histoire économique de la Révolution. Paris : Imprimerie nationale, 1914-1916, p. 1-66.
  • « Procès-verbaux du Comité des hôpitaux (15 avril-3 octobre 1791) ». Bulletin d'histoire économique de la Révolution. Paris : Imprimerie nationale, 1914-1916, p. 67-152.
  • « Le Département des établissements publics et les ateliers de filature en l'an II ». Bulletin d'histoire économique de la Révolution. Paris : Imprimerie nationale, 1914-1916, p. 153-204.
  • « Secours aux Belges et Liégeois réfugiés en France (1793 an II) ». Bulletin d'histoire économique de la Révolution. Paris : Imprimerie nationale, 1914-1916, p. 205-471.
  • « Allocution prononcée à l'assemblée générale de 1916 comme président de la Société, suivi d'une communication sur un procès de Rubens à Paris contre le graveur allemand Jacques Hovergogt ». Bulletin de la Société de l'Histoire de l'Art français, 1915-1917, p. 30-41.
  • « Les Pensionnaires de l'Académie de France à Rome en 1792 ». Bulletin de la Société de l'Histoire de l'Art français, 1915-1917, p. 121-123.
  • « Un projet de transfert du musée des Monuments français à Notre-Dame ». Bulletin de la Société de l'Histoire de l'Art français, 1915-1917, p. 128-139.
  • « Marguerite de Navarre bienfaitrice de l'hôpital des Enfants-Rouges ». Bulletin de la Société de l'histoire de Paris et de l'Île-de-France, t. XLIII, 1916, p. 48-50.
  • « Une femme galante au XVIe siècle ». Bulletin de la Société de l'histoire de Paris et de l'Île-de-France, t. XLIII, 1916, p. 50-53.
  • « Lettre de Jean Chapelain, médecin de François 1er, au chancelier du Bourg ». Bulletin philologique et historique. Paris : Imprimerie nationale, année 1916, p. 4-5.
  • « Lettre de la faculté de théologie de Paris au chancelier du Bourg ». Bulletin philologique et historique. Paris : Imprimerie nationale, année 1916, p. 6-7.
  • « Documents relatifs à Jean Dorat, à Antoine de Baïf et à Philippe Desportes ». Bulletin philologique et historique. Paris : Imprimerie nationale, année 1916, p. 11-19.
  • « Journal parisien des années 1412 et 1413 ». Mémoires de la Société de l'histoire de Paris et de l'Île-de-France, t. XLIV, 1917, p. 163-182.
  • « Matériaux pour servir à l'établissement du casier archéologique et artistique. L'Hôtel Lambert dans l'île Saint-Louis ». Procès-verbaux de la Commission du Vieux Paris, séance du 24 mars 1917, année 1917, p. 93-95.
  • « Le Cimetière Saint-Paul ». Procès-verbaux de la Commission du Vieux Paris, séance du 12 mai 1917, année 1917, p. 168.
  • « Les Abords du Petit-Pont ». Procès-verbaux de la Commission du Vieux Paris, séance du 24 novembre 1917, année 1917, p. 388-389.
  • « Une exécution à Montfaucon au XVe siècle ». Bulletin de la Société de l'histoire de Paris et de l'Île-de-France, t. XLV, 1918, p. 57-60.
  • « Les Thermes de Cluny pendant la Révolution ». Procès-verbaux de la Commission du Vieux Paris, séance du 26 janvier 1918, année 1918, p. 29-31.
  • « La Place Saint-Sulpice ». Procès-verbaux de la Commission du Vieux Paris, séance du 8 juin 1918, année 1918, p. 133-134.
  • « Les Restaurations de la cathédrale de Reims sous le Premier Empire ». Bulletin de la Société de l'Histoire de l'Art français, 1918-1919, p. 13-17.
  • « Le IVe arrondissement à la Commission du Vieux Paris. Matériaux pour servir à l'établissement du casier archéologique et artistique. Note de M. Tuetey sur l'hôtel Lambert ». La Cité, 19e année, juillet-octobre 1920, p. 110-113.

Bibliographie critique sélective

  • « Séance du conseil d'administration du 13 juillet 1875, sous la présidence de A. de Longpérier. Adhésion de M. Tuetey à la Société. La Société décide la publication par M. Tuetey du Journal parisien de 1409 à 1449 pour sa collection de Documents ». Bulletin de la Société de l'histoire de Paris et de l'Île-de-France, t. II, 1875, p. 98.
  • Lasteyrie Robert (de ). – « Bibliographie. A. Tuetey. Testaments enregistrés au Parlement de Paris sous le règne de Charles VI ». Bulletin de la Société de l'histoire de Paris et de l'Île-de-France, t. VIII, 1881, p. 64.
  • Omont Henri. – « Bibliographie. Tuetey (Alexandre). Répertoire des sources manuscrites de l'histoire de Paris pendant la Révolution française ». Bulletin de la Société de l'histoire de Paris et de l'Île-de-France, t. XIX, 1892, p. 32.
  • Vapereau Gustave. – Dictionnaire universel des contemporains contenant toutes les personnes notables de la France et des pays étrangers. Paris : Hachette, 1893.
  • Omont Henri. – « Bibliographie. Tuetey (A.). Inventaire analytique des Livres de couleur et Bannières du Châtelet de Paris ». Bulletin de la Société de l'histoire de Paris et de l'Île-de-France, t. XXVII, 1900, p. 64.
  • Planat Paul. – « L'Architecte de l'Hôtel de Ville ». La Construction moderne, 10 juin 1905, p. 433-435.
  • Barroux Marius. – Le Département de la Seine et la Ville de Paris. Notions générales et bibliographiques pour en étudier l'histoire. Paris : J. Dumoulin, 1910, p. 83.
  • « Souhait de bienvenue à un nouveau membre de la Commission et à M. le président du conseil municipal ». Procès-verbaux de la Commission municipale du Vieux Paris, séance du 14 juin 1913, p. 114-115.
  • « Condoléances à l'occasion de la mort de M. Tuetey ». Procès-verbaux de la Commission municipale du Vieux Paris, séance du 12 octobre 1918, p. 162.
  • Hartmann George. – « Nécrologie. A. Tuetey ». La Cité, 17e année, octobre 1918, p. 323.
  • Stein Henri. – « Allocution à l'assemblée générale [éloge funèbre de M. Tuetey] ». Bulletin de la Société de l'Histoire de l'Art français, 1918-1919, p. 68-69.
  • Poupardin René. – « Nécrologie. Alexandre Tuetey ». Bulletin de la Société de l'histoire de Paris et de l'Île-de-France, 1919, p. 20-21.
  • École nationale des chartes, Maurice Prou. – Le Livre du centenaire (1821-1921). Paris : Picard, 1921, vol. 2, p. 161.
  • Augé Paul (dir.). – « Tuetey (Alexandre) ». In Le Larousse du XXe siècle. Paris : Larousse, 1933, t. VI, p. 837.
  • Commission des travaux historiques de la Ville de Paris, « Bibliographie des publications de la Commission des travaux historiques de la Ville de Paris ». Bulletin de la bibliothèque et du service des travaux historiques, t. XII, 1987, p.14, 26, 36 et 40.

Sources identifiées

Paris, Archives nationales

  • F/17/3010 : 1° Mission en Wurtemberg et en Suisse à la recherche de documents pour continuer son Histoire des Écorcheurs au temps de Charles VII, 1873 ; 2° Mission à Rome afin d'y faire la collation d'un registre ayant appartenu au trésor des chartes, le cartulaire de Philippe-Auguste, 1876 ; 3° Recherches dans les archives publiques de Paris en 1888 [lettres de recommandation, rapports au ministre et lettres autographes signées]
  • F/17/3230 : Indemnité [lettre de Tuetey datée de 1880 demandant une indemnité littéraire pour ses travaux et publications]
  • Dossier de la Légion d'honneur : L2637053 [dont lettres autographes signées et lettre du conservateur des Archives nationales attestant de son activité aux Archives et de l'évolution de sa carrière]