Les lundis numériques

Galerie Colbert
entrée libre

Accès

6 rue des Petits-Champs ou 2, rue Vivienne
75002 Paris

Séances de l'année 2014-2015

17 novembre 2014
Jorge Fins (Tours) :  Le projet ReNom : géolocalisation, mythologies pantagruéliques et approche Small Data

Le site ReNom propose une visualisation textuelle et cartographique des index de lieu et de personnes cités dans les textes de Rabelais et de Ronsard, ainsi que des fiches d’information sur les entités prosopographiques.
Cette intervention proposera un retour critique sur cette expérience en évoquant ses enjeux :

  • linguistiques (Français de la Renaissance)
  • technologiques (expérimentations et contraintes)
  • méthodologiques (pluridisciplinarité)
  • économiques (tourisme).

8 décembre 2014
Martine Aubry : Un outil innovant : la base de données sur les monuments aux morts

Pour mener à bien un projet de cette ambition, il est nécessaire de pouvoir s’appuyer sur des outils efficaces. La base de données sur les monuments aux morts de la Grande Guerre en est un, particulièrement innovant. L’amorce de la base a été initiée au sein de l’IRHiS en 2009, sur l’espace du Nord et du Pas-de-Calais. La base s’est rapidement étendue, depuis 2013, avec le soutien de la Mission du Centenaire, à la France entière et à la Belgique.

La participation aux Rencontres d’Arles a permis d’accélérer les dépôts et d’enrichir encore la base.

Au 9 septembre, 8511 monuments sont recensés pour la France et 102 pour la Belgique. Les dépôts continuent et il nous reste environ 800 dépôts à administrer.
C’est le cheminement de ce travail que je vous présenterai lors de cette séance, en privilégiant la démonstration en ligne de l’outil participatif.

12 janvier 2015
Anne-Violaine Szabatos :  Corpus numérique LIMC-France et expérimentation(s) : de l’interopérabilité à la réutilisation de ressources sur l’Antiquité

9 février 2015
Claire Sibille de Grimouard : L'indexation des archives locales

Les Archives de France ont saisi l’opportunité d'une révision de leur Thésaurus pour l’indexation des archives locales pour expérimenter les opportunités offertes par le nouveau standard de structuration SKOS et le nouveau mode de publication (le Web de données) proposés par le consortium W3.
Depuis janvier 2011, un site Web permet donc de naviguer au sein du thésaurus, d’en télécharger une version RDF/XML mais surtout de l’interroger via le langage SPARQL qui est le langage de requête des données structurées en RDF, ces aspects de standardisation facilitant l'interopérabilité avec les systèmes qui utilisent ce référentiel.
Ce projet a également été l'occasion d'expérimenter le décloisonnement des données en les alignant sur d'autres référentiels (le thésaurus Rameau ainsi que DBPedia) et de  travailler sur le choix et la mise en œuvre d'une solution pour la permanence des identifiants manipulés dans ce référentiel dans le cadre d'un programme plus vaste du ministère de la Culture visant à harmoniser la production des données culturelles.

Séance du 9 mars 2015
Frédéric Mistral : l'enrichissement du web sémantique par les données d’autorités

L’objectif est de présenter IdRef et sa place par rapport à Sudoc, Calames et thèses.fr ainsi que l’articulation IdRef / BNF, IdRef / VIAF et IdRef / ISNI, enfin l’alimentation/enrichissement du web sémantique par les données d’autorités des réseaux ABES et inversement.