Lauréate 2017 Aide à la mobilité « Recherche innovante en art contemporain Aide proposée par l’INHA et l’Institut français, en partenariat avec le ministère de la Culture et de la Communication – Direction générale de la création artistique

Alfredo Jaar, A Logo for America, 1987, animation numérique, commande du Public Art Fund for Spectator Sign, Times Square, New York, avril 1987

Laurence CORBEL, est la seconde lauréate d’une nouvelle aide à la mobilité « Recherche innovante en art contemporain », mise en place en 2015 dans le but de promouvoir la recherche française portant sur la création artistique des années 1960 à nos jours et sa diffusion à l’international.

Ce prix a pour but de permettre au lauréat de mener une recherche et d’être accueilli au sein d'une université ou d'un institut de recherche à l'étranger afin de stimuler les échanges entre les communautés scientifiques française et internationale. Il est destiné à des chercheurs français ou vivant en France depuis au moins cinq ans, titulaires d’un doctorat et arrivés à un stade de première reconnaissance professionnelle. L’aide proposée permet de couvrir le déplacement et le séjour du lauréat à l’étranger.

Laurence Corbel est maître de conférences en esthétique et en philosophie de l’art à l’université de Rennes 2. Ses recherches, qui portent sur les formes écrites et orales des discours d’artistes de l'époque contemporaine dans toutes leurs dimensions (théorique, critique, fictionnelle, etc.), développent une réflexion méthodologique et épistémologique sur les enjeux et la légitimité de leurs usages dans le champ de l'histoire de l'art, de la philosophie et de la critique.

Elle a notamment publié Le discours de l’art. Écrits d’artistes (1960-1980) aux Presses universitaires de Rennes (2013) et coordonne actuellement le programme de recherche « Écritures et paroles d’artistes : contributions aux scènes artistiques contemporaines d’Amérique latine » soutenu par la Maison des Sciences de l’Homme en Bretagne et par l’université de Rennes 2.

Dans le cadre de l’aide à la mobilité, Laurence Corbel travaillera sur le projet « Entre art conceptuel et conceptualisme : approches croisées d’une constellation en mouvement », qui se partage entre deux aires géographiques recouvrant la distinction établie par l’historiographie entre l’« art conceptuel » des États-Unis et de l’Europe de l’Ouest et le « conceptualisme » situé en Amérique latine. Elle propose de conduire une approche croisée des productions artistiques de ce « moment conceptuel » depuis son émergence dans les années 1960 jusqu’aux pratiques artistiques post-conceptuelles. Il s’agit ainsi de reconsidérer - « désorienter » - une histoire polarisée et d’étudier la constitution de réseaux décentrés où se construisent des relations démultipliées.

Cette recherche sera conduite grâce au concours du Musée d’art contemporain de l’Université de São Paulo (MAC/USP) et de son équipe dans le cadre des programmes de recherche sur l’art conceptuel dirigé par Cristina Freire.

Aide attribuée par un jury international composé d’enseignants-chercheurs en histoire de l’art, de commissaires d’exposition et de représentants de l’Institut français et de l’INHA.

 

.