Sandra ZANELLA

Maîtresse de conférences Université Côte d'Azur.

Chargée d'études et de recherche à l'INHA de 2011 à 2014.

sandra.zanella @ univ-cotedazur.fr

Sandra Zanella est Maîtresse de Conférences en archéologie et histoire antiques à l’Université Côte d’Azur depuis 2020. Docteure en Archéologie de l’Université de Paris 1 Panthéon Sorbonne et de l’Université de Naples, l’« Orientale », elle a été Chargée d’étude et de recherche à l’Institut national d’histoire de l’art entre 2011 et 2014 et ATER au Collège de France dans le cadre de la chaire du professeur J.-P. Brun « Techniques et économies de la Méditerranée antique ».

Spécialiste de Pompéi, ses intérêts s’orientent sur l’urbanisme des villes de l’Europe Occidentale et de leur architecture privée au passage entre les cultures indigènes et la romanisation. Elle dirige le projet « Pompeii - Forma urbis » et collabore avec des projets en France, avec le Centre archéologique européen de Bibracte, et en Italie en particulier à Gabies, avec le Musée du Louvre et l’INRAP. 

Sandra ZANELLA, Jean-Pierre BRUN, Martine DENOYELLE, Pierre ROUILLARD, Stéphane VERGER (éd.), Les archives de fouilles : modes d’emploi, Paris, 2017 (Institut des civilisations).

Sandra ZANELLA, « Les années romaines de Paul Gauckler. I-III », dans Monique DONDIN- PAYRE, Houcine JAÏDI, Sophie SAINT-AMANS, Meriem SEBAÏ (éd.), Autour du fonds Poinssot, Paris, 2017 (Collections électroniques de l’INHA. Actes de colloques et livres en ligne de l’Institut national d’histoire de l’art). 

Sandra ZANELLA, « Le chantier de reconstruction de la casa dei Mosaici geometrici à Pompéi. La préservation « idéologique » d’une maison à plan canonique ? », dans Charles DAVOINE, Maxime L’HERITIER, Ambre D’HARCOURT (éd.), Sarta tecta. De l’entretien à la conservation des édifices (Antiquité, Moyen Âge, début de la période moderne), Aix-en- Provence, 2019 (Bibliothèque d’archéologie méditerranéenne et africaine, 25), p. 113-129. 

Sandra ZANELLA, La caccia fu buona. Pour une histoire des fouilles à Pompéi de Titus à l’Europe, Napoli, 2019 (Mémoires et documents sur Rome et l’Italie méridionale, n. s. 10). 

Sandra ZANELLA, « L’archéologie des espaces domestiques à Pompéi : un point sur la question », dans Alexandra DARDENAY, Nicolas LAUBRY (éd.), Anthropology of Roman Housing, Turnhout, 2020 (Antiquité et Sciences Humaines. La traversée des frontières), p. 21-52. 

Sandra ZANELLA, « Pompei alle soglie del XX secolo: l’archivio di Pierre Gusman (B- INHA) », dans Paolo GIULIERINI, Antonella CORALINI, Elena CALANDRA (éd.), Miniere della memoria. Scavi in archivi, depositi e biblioteche, Sesto Fiorentino, 2020 (Le archeologie. Storie, ricerche e metodi, 3), p. 171-185. 

Sandra ZANELLA, « The tabernae outside Porta Ercolano in Pompeii and their context », dans Miko FLOHR (éd.), Urban Space and Urban History in the Roman World, New York, 2020 (Studies in Roman Space and Urbanism), p. 286-306. 

Sandra ZANELLA, « Pompéi », dans Ricardo GONZALEZ VILLAESCUSA, Giusto TRAINA, Jean-Pierre VALLAT (éd.), Les mondes romains : questions d’histoire et d’archéologie, Paris, 2020, p. 287-305. 

Pour une liste exhaustive voir : https://cv.archives-ouvertes.fr/sandra-zanella