Pierre PINCHON

Maître de conférences Aix-Marseille Université.

Chargé d'études et de recherche à l'INHA de 2001 à 2005.

pierre.pinchon @ univ-amu.fr

Pierre Pinchon est maître de conférences en histoire de l’art contemporain à Aix-Marseille Université et co-dirige le groupe « Objets et Savoirs. Collections et patrimoine en Méditerranée » au sein du laboratoire TELEMMe.

Soutenue en 2007 à l’Université de Paris 1, sa thèse portait sur le critique et collectionneur Jean Dolent (1835-1909) et a été publiée aux Presses universitaires de Rennes en 2010.

Chargé d’études et de recherche à l’INHA (2001-2005), il a été rattaché au programme « Archives de la période contemporaine » dirigé par Pierre Wat. Il a d’abord collaboré à la constitution de la base de données GAAEL, puis s’est investi dans la valorisation scientifique des dix-huit volumes composant le Journaldu peintre symboliste Henry de Groux (Journal d’Henry de Groux (1866-1930), INHA-Kimé, 2007). Avant de prendre ses fonctions à Aix-Marseille Université, il a enseigné à l’Université de Picardie Jules Verne, à l’Université de Paris 1, à Paul-Valéry Montpellier 3, à l’Université de Genève et à Sciences-Po Paris. 

Ses travaux sur l’art du 19esiècle porte sur la critique d’art et les relations texte et image ; sur la période symboliste et plus particulièrement sur Gustave Moreau et Odilon Redon ; sur les rapports entre art et sciences dans le domaine de la lumière et des couleurs.

Dans le domaine des arts visuels aux XXe et XXIe siècles, il travaille sur les rapports entre bandes dessinées et art contemporain. Depuis 2017, il dirige la collection « Séquences » aux Éditions Matière.

Chercheur associé au projet « Bonger comprend tout ce qui est beau » : étude et édition critique de la correspondance Redon-Bongersous la direction du prof. Dario Gamboni et Merel van Tilburg, Université de Genève, Fonds national de la recherche helvétique [en collaboration aux Pays-Bas avec le Van Gogh Museum, le Rijksmuseum et le Rijksbureau voor Kunsthistorische Documentatie]

Monographies

- Contrebandes Godard 1960-1968, Montreuil, Éditions Matière en partenariat avec le MuCEM, 2018, 224 p.

- Jean Dolent (1835-1909). Écrivain, critique d’art et collectionneur, Rennes, PUR avec le soutien de l’HICSA EA 4100, 2010, 288 p.

Catalogues d’exposition

- Marie-Cécile Forest et Pierre Pinchon (com.), Gustave Moreau - Hélène de Troie. La Beauté en majesté, cat. exp. Paris, Musée Gustave Moreau, 13 mars – 19 juin 2012, Lyon, Fage, 132 p., 50 fig.

- Marie-Cécile Forest et Pierre Pinchon (com.), Gustave Moreau - Théophile Gautier : « le rare, le singulier, l’étrange », Paris, Éditions du Musée Gustave-Moreau, 2011, 116 p., 30 fig.

Manuels et ouvrages de vulgarisation

- Identifier le sujet dans le tableau (XIVe-XIXesiècles), Paris, Hazan, Collection « Les secrets de la peinture ancienne », 2013, 297 p., 200 fig.

- La Lumière dans les arts en Europe 1800-1900. Peinture, dessin, estampe et photographie, Paris, Hazan, 2011, 228 p., 90 fig.

- Odilon Redon (1840-1916), Prince du Rêve. L’album de l’exposition, Paris, RMN, 2011, 47 p., 40 fig.

Articles scientifiques        

 - « "Soyez cymbaliste" Le Portrait de Verlaine par Carrière », Revue de l’Art, n°189,2015, p. 29-38.

- « Odilon Redon "L’aquarium toujours frissonnant est étrange" », Roven, revue critique sur le dessin contemporain, n°11, 2015, p. 24-27.

- « Carrière, Rodin, Dolent : une complicité méconnue », 48/14, La revue du Musée d’Orsay, n°22, Printemps 2006, p. 6-19.

- « Le "sauvage" et les "mondains" (1856-1906) : les amateurs "fin de siècle" de Gustave Moreau », Les Cahiers d’Histoire de l’Art, n°2, 2004, p. 48-60.

- « D’Hélène de Troie à Julia Bartet : vers une définition de l’éternel féminin selon Gustave Moreau », Bulletin de la Société d’Histoire de l’Art françaisde l’année 2000, 2001, p. 237-252.

Contributions scientifiques à des ouvrages collectifs

 Ouvrages collectif

- « Exposer un réseau :le cas desEssais d’art libre (1892-1894) et des Portraits du prochain siècle » dans Evanghelia Stead et Hélène Védrine (dir.), L’Europe des revues II (1860-1930) : Réseaux et circulations des modèles, Paris, PUPS, coll. « Histoire de l’imprimé », 2018, p.  559-571.

- « Poétique et rhétorique du langage ornemental dans l’œuvre de Gustave Moreau » dans Andreas Bayer, Etienne Jollet et Markus Rath (dir.), Wiederholung. Répétition. Wiederkehr, Variation und Übersetzung in der Kunst, Deutsches Forum für Kunstgeschichte/Centre allemand d’histoire de l’art, collection « Passagen/Passages », Berlin München, Deutscher Kunstverlag, 2018, p. 111-126.

  Catalogues d’exposition (essais et articles) 

- « De la crypte à la Cave du 4 : les débuts parisiens de Bourdelle » dans Amélie Simier et Stéphane Ferrand (com.), Le Broyeur de sombre. Dessins de jeunesse de Bourdelle, Paris, Musée Bourdelle, Paris-Musées, 2013, p. 13-18.

- « Car je veux voir mon rêve en sa réalité » dans Marie-Cécile Forest, Samuel Mandin, Aurélie Peylhard, Pierre Pinchon, Gustave Moreau/Théophile Gautier. Le rare, le singulier, l’étrange, Paris, Musée Gustave Moreau, 2011, p. 15-25.

- Samuel Mandin et Pierre Pinchon, « Théophile Gautier fils et Judith Gautier » dans Marie-Cécile Forest, Samuel Mandin, Aurélie Peylhard, Pierre Pinchon, Gustave Moreau/Théophile Gautier. Le rare, le singulier, l’étrange, Paris, Musée Gustave Moreau, 2011, p. 75-79.

- « Le salon de Geneviève Straus (1849-1926) »dansBruno Centorame (com.), La Madeleine, de Chateaubriand à Proust, Action Artistique de la Ville de Paris, Paris, 2005, p. 194-195.

- Pierre Pinchon et Cécile Thézelais, « La galerie Georges Petit (1882-1933) » dans Bruno Centorame (com.), La Madeleine, de Chateaubriand à Proust, Action Artistique de la Ville de Paris, Paris, 2005, p. 212-213.

- « Le jardin d’Hortense Howland (1835-1920) » dans Bruno Centorame (com.), La Nouvelle Athènes, haut lieu du Romantisme, Action Artistique de la Ville de Paris, Paris, 2001, p. 242-244.

Catalogues d’exposition (notices)

- Jeune fille à la poupée La fable Pasie cousant dans le jardin Jour d’été Jeune femme au divan Jeune femme arrosant un arbuste… [40 notices] dans Marianne Mathieu (com.), Berthe Morisot (Paris, Musée Marmottan-Monet, 7 mars – 1erjuillet 2012), Paris, Hazan, 2012, passim.

- Cellule, Cauchemar, Vision, Les yeux dans la forêt, Portrait d’Arï au col marin, Jeune fille à la tête penchée, Camille convalescente, Vierge… [12 notices]dans Rodolphe Rapetti (com.), Odilon Redon (1840-1916), Prince du rêve, Galeries nationales du Grand Palais, Paris, mars 2011 / Musée Fabre, Montpellier, juillet 2011, Paris, RMN, 2011, passim.

 Actes de colloques nationaux et internationaux, journées d’étude & varia

- « Helena vs Nana. Piques et répliqueschez Moreau et Zola », dans Jean-François Pinchon et Plana-Mallart Rosa, Copie. Copier et interpréter aux époques antique et contemporaine, actes du colloque, Université Paul-Valéry-Montpellier 3, Musée des Moulages, Musée Fabre, 8-9 décembre 2016 [à paraître 2020].

- « Une revue entre deux voyages : Gauguin et LesEssais d’art libre (1893-1894) » dans Laurence Brogniez, Clément Dessy, Sadoun-Edouard Clara (dir.), L’artiste en revues. Arts et discours en mode périodique, Actes du colloque international, Université Libre de Bruxelles, 28-30 octobre 2013, Rennes, PUR, 2019, p. 147-160.

- « La science au service du réalisme : Jules Jamin et l’exemple du photomètre (1857) » dans La lumière au prisme d’Augustin Fresnel, entre art et sciences (1790-1900), actes du colloque international, Musée du Louvre – École polytechnique, Paris, 2 novembre 2015, Paris, Hermann, 2018, p. 131-145.

- « États de la répétition » dans Stéphanie Airaud (dir.), Bis repetita placent, Paris, éditions du MAC VAL, 2016, p. 94-98.

- « Pratiques d’atelier et transpositions littéraires » dans Alain Bonnet, Juliette Lavie, Juliette Noirot et Paul-Louis Rinuy (Hrsg.), Art et Transmission. Les secrets d’atelier XIXe– XXIesiècles, Rennes, PUR, 2014, p. 149-160.

- « Iconoclasme et critique d’art. Le Cyclone (1907) de Jean Dolent » dans Pierre Pinchon (dir.), La critique d’art en France (1900-1960), Actes de la journée d’étude Montpellier, Université Paul-Valéry 3, LIAME, revue du laboratoire en sciences humaines C.R.I.S.E.S., n° 22, 2012, p. 45-55.

- « Jean Dolent et Edmond de Goncourt : filiations littéraires et rivalités artistiques » dans Rossella Froissart, Laurent Houssais et Jean-François Luneau (dir.), Du Romantisme à l’art Déco. Lectures croisées. Mélanges offerts à Jean-Paul Bouillon, Rennes, PUR, 2011, p. 113-123.

- « Banquet artistique » dans Bertrand Tillier et Catherine Wermester (dir.), Conditions de l’œuvre d’art, de la Révolution française à nos jours, Lyon, Fage, 2011, p. 29-30.

- « La perception du regard dans la critique symboliste » dans Michèle-Caroline Heck, Frédéric Rousseau et Jean-François Thomas (dir.), La Fabrique du regard, Actes du colloque interdisciplinaire de Montpellier, Université Paul-Valéry/CNRS, Paris, Michel Houdiard éditeur, 2011, p. 67-76.

- « Jean Dolent (1835-1909), président des dîners des Têtes de bois (1874-1896) » dans Catherine Méneux (dir.), Regards de critiques d’art. Autour de Roger Marx (1859-1913), Actes du colloque en histoire de l’art de Nancy, musée des Beaux-Arts et Paris, INHA, Rennes, PUR/INHA, 2008, p. 27-39.

- Pierre Pinchon et Pierre Wat, « Monsieur Vertige. Henry de Groux écrivain » dans Rodolphe Rapetti et Pierre Wat (dir.), Journal d’Henry de Groux (1866-1930), édition établie et annotée par Pierre Pinchon, Rodolphe Rapetti et Thomas Schlesser, Paris, INHA-Kimé, 2007, p. 27-38.

- Pierre Pinchon et Thomas Schlesser, « Le monstre d’une vie » dans Rodolphe Rapetti et Pierre Wat (dir.), Journal d’Henry de Groux (1866-1930), édition établie et annotée par Pierre Pinchon, Rodolphe Rapetti et Thomas Schlesser, Paris, INHA-Kimé, 2007, p. 39-42.

- Pierre Pinchon et Alexandre d’Andoque, « Un cercle wagnérien en 1913 : Burgsthal, Fayet, Strolh et Redon » dansCécile Leblanc (dir.), Wagner : 1913-2013. Survivances et contrastes dans l’Europe musicale, Actes du colloque international, Université Sorbonne-Nouvelle, Fondation Singer-Polignac, 23-24 mai 2013 

 Publications scientifiques en ligne

- « Du désordre en littérature : le journal d’Henry de Groux (1891-1927), Artext, n°2, 2014 [à paraitre].

- « Bibliographie de Jean Dolent », dans Marie Gispert, Catherine Méneux (ed.), Bibliographies de critiques d’art francophones, Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne, [en ligne], mis en ligne le 15 décembre 2016. URL : http://critiquesdart.univ-paris1.fr

- « Autoportrait d'Henry de Groux en “héros mendiant” » dans Éric Darragon et Bertrand Tillier (dir.), Image de l'artiste, Territoires contemporains, nouvelle série - 4 - mis en ligne le 3 avril 2012.
URL http://tristan.u-bourgogne.fr/CGC/publications/image_artiste/Pierre_Pinchon.html

) « Les dîners des Têtes de bois 1874-1896. Tableaux synoptiques », publication électronique mise en ligne en octobre 2011 (36 pages format PDF)

https://www.academia.edu/33312054/Les_d%C3%AEners_des_T%C3%AAtes_de_bois_1874-1896_

 Dictionnaires scientifiques

- « Gustave Moreau » dans Claudine Grammont (dir.), Tout Matisse, Paris, Robert Laffont, collection « Bouquins », 2018, p. 541-547.

- « Jean Dolent » dans Claude Schvalberg (dir.), Dictionnaire de la critique d’art à Paris 1890-1969, Rennes, Presses universitaires de Rennes, 2014, p. 113-114.

- « Ensor » dans Philippe Di Folco (dir.), Dictionnaire de la mort, Paris, Larousse, 2010, p. 387-388.

- « Symbolisme » dans Philippe Di Folco (dir.), Dictionnaire de la mort, Paris, Larousse, 2010, p. 1002-1004.

  Entretiens

- « Louise Aleksiejew et Antoine Medes. Un chewing-gum pour deux », Rovenrevue critique sur le dessin contemporain, n°14, 2019, p. 79-93.

- « Lily Van Der Stokker, “Do you know that the design was made by a little girl?” », Roven, revue critique sur le dessin contemporain, n°8, 2012, p. 14-24

 Articles institutionnels et comptes rendus de lecture

- « Alain Bonnet et France Nerlich (dir.) : Apprendre à peindre : les ateliers privés à Paris, 1780-1863 », Revue de l’art, n°195/2017-1, p. 83-84.

- « Emmanuel Pernoud : Paradis ordinaires », Revuede l’art, n°193/2016-4, p. 124-125.

- « Dario Gamboni : Paul Gauguin "au centre mystérieux de la pensée" » Revuede l’art, n°193/2016-3, p. 75.

- « Peter Cooke : Gustave Moreau. History Painting, Spirituality and Symbolism », Revue de l’art, n°190/2015-4, p. 98_99.

- « Neil McWilliam (éd.): Émile Bernard. Les lettres d’un artiste (1884-1941) », Revue de l’art, n°180/2013-2, p. 85.

- « Claude Schvalberg : La critique d’art à Paris 1890-1969 », Les Cahiers d’histoire de l’art, n°5, 2007, p. 160-161.

- « Peter Cooke : Gustave Moreau et les arts jumeaux », Les Cahiers d’Histoire de l’Art, n°4, 2006, p. 139.

- « Nouvelles acquisitions : le don Luke Herrmann », Les Nouvelles de l’INHA, n° 19, octobre 2004, p. 24-25.

- Elisabeth Dartiguenave, Camille Morando, Pierre Pinchon, Thomas Schlesser, Pierre Wat, « Quelle recherche pour l’INHA ? Programme : Archives de l’art de la période contemporaine », Les Nouvelles de l’INHA, n° 13-14, mars 2003, p. 6-10.