Lucille CALDERINI

Doctorante Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne. ATER Aix-Marseille Université.

Chargée d'études et de recherche à l'INHA de 2014 à 2018.

 lucille.calderini @ gmail.com

Lucille Calderini a suivi une formation en histoire de l'architecture (ENSAG) et en histoire de l'art (Paris I -Panthéon-Sorbonne). Elle a concentré ses recherches sur l'histoire et le statut de la gravure d'ornement dans la seconde moitié du XVIIe siècle (Master I et II) en s'intéressant plus précisément aux suites de modèles d'alcôves publiées par le graveur et dessinateur Jean Lepautre (1618-1682), figure majeure de la production d'estampe à Paris.

Dans le cadre d'une thèse de doctorat dirigée par Etienne Jollet, elle poursuit actuellement ses recherches sur le statut de l'estampe d'ornement à Paris au XVIIe siècle. Cette étude approfondie s'appuie sur un important corpus de modèles gravés de décors intérieurs et tend à définir les fonctions des modèles décoratifs, mais aussi leurs processus de création et de circulation.

Au sein de l'Inha, Lucille Calderini a rejoint le domaine "Histoire du goût" et contribue au projet de mise en ligne du "Catalogue des œuvres des collections de Jacques Doucet". Elle a également participé à la rédaction et la publication de l’ouvrage Jacques Doucet Collectionneur et Mécène, Paris, 2017, sous la direction de Chantal Georgel.