Laura IAMURRI

Professeure associée d’histoire de l’art contemporain, Università Roma Tre, Rome, Italie.

Chercheuse invitée à l'INHA en 2013.

laura.iamurri @ uniroma3.it

 

Laura Iamurri est docteure de recherche en Histoire et critique d’art. Professeure associée d’histoire de l’art contemporain à l’Université Roma Tre, elle est également membre de l’École Doctorale « Histoire, territoire et patrimoine culturel ».

Chercheuse invitée à l’INHA en 2013, ses recherches portaient alors sur la France et l’Italie dans l’entre-deux-guerres. Le projet de recherche était consacré à la présence de l’art italien sur les revues françaises dans les années 1935-39, c’est-à-dire des grandes expositions d’art italien du printemps 1935 à la guerre.

Parallèlement, elle a consacré de nombreuses études à Carla Lonzi : elle a dirigé la nouvelle édition de son livre Autoritratto en 2010 et, avec L. Conte et V. Martini, en a rassemblé les écrits sur l’art (2012) ; en 2016 elle lui a consacré une monographie (Un margine che sfugge. Carla Lonzi e l’arte in Italia, 1955-1970).

Tout en poursuivant des recherches axées sur les relations entre les discours de l’histoire et de la critique d’art et la production artistique contemporaine, elle a ensuite développées ses études sur deux directions majeures : sur la mémoire de la Shoah et de l’antifascisme chez les artistes contemporain.e.s (co-direction du colloque Le fascisme italien au prisme des art contemporains, avec L. Acquarelli et F. Zucconi, actes à paraître en 2021) ; sur le féminisme et les arts en Italie (recherches sur les artistes Carla Accardi, Giosetta Fioroni, Simona Weller et Cloti Ricciardi).