Katia SCHAAL

Doctorante Ecole du Louvre - Université de Poitiers.

Chargée d'études et de recherche à l'INHA de 2015 à 2019.

katia.schaal @ recherche.ecoledulouvre.fr

Après des études d’histoire de l’art et de muséologie à l’École du Louvre (2006-2012), Katia Schaal a approfondi ses recherches dans les domaines de la sculpture et de la médaille de la seconde moitié du XIXesiècle et du début du XXesiècle. Après un passage au musée Carnavalet (2012-2014) où elle a occupé un poste de chargée de l’inventaire et du récolement des collections d’arts graphiques et de numismatique, elle a débuté une thèse de doctorat, sous la direction de Claire Barbillon et d’Inès Villela-Petit. Son sujet porte sur la médaille de sculpteurs produite entre les années 1880 et 1920 considérée comme un objet inédit et contributeur du renouveau de la médaille contemporaine. Son analyse permet de reconsidérer l’histoire de l’art de la médaille, de comprendre des modifications dans la pratique et les réalisations des graveurs en médailles et d’appréhender l’évolution de la nature du relief qui se joue au même moment en sculpture.

Au sein du domaine « Pratiques de l’Histoire de l’art » puis du domaine « Histoire des collections, histoire des institutions artistiques et culturelles, économie de l’art » de l’INHA, elle a achevé le programme dédié aux Sociétés des Amis des Arts, de 1789 à l’après-guerre. En contribuant à établir une cartographie et un répertoire de sociétés d’amateurs dont le but est la promotion et l’encouragement de l’art contemporain à l’échelle locale, elle a mené d’importantes recherches documentaires et archivistiques afin de reconstituer leurs structures administratives, leurs réseaux et leurs activités. Elle a rédigé un grand nombre de notices, une étude de synthèse sur le sujet et a dirigé la journée d’étude conclusive du programme en 2019.

Elle a également apporté sa contribution au programme Les collections Rothschild dans les institutions publiques françaises. Par sa connaissance et son expertise de la médaille de la fin du XIXesiècle et du début du XXesiècle, elle est intervenue sur les inventaires pour dénouer les problèmes d’attribution et a permis de reconstituer plusieurs ensembles dissolus, voire disparus. L’inventaire publié avec Pauline Prévost-Marcilhacy sur le portail du programme s’accompagne de plusieurs billets visant à présenter quelques médailles insignes issues de la politique de donation des Rothschild. La synthèse sur l’activité de mécénat qu’a eue Alphonse de Rothschild en faveur de cet art a été publiée dans les actes du colloque De la sphère privée à la sphère publique (2019).  

Enfin, elle a été associée au programme Des revues pour l’histoire de l’art, elle a collaboré à la correction de la base Auteurs d’écrits sur l’art en France (XVIe-XVIIIesiècles)et elle a participé à de multiples reprises aux Rencontres de la Galerie Colbert (2016-2017), aux Journées du Patrimoine(2017-2018) et auFestival d’histoire de l’art (2018-2019).

Elle mène actuellement des activités d’enseignements à l’Ecole du Louvre et à l’Université catholique d’Angers et intervient ponctuellement à la demande de responsables de collection pour valoriser ou expertiser certains fonds de médailles. 

« Frapper l’histoire dans le bronze. Réponses de Jules-Clément Chaplain (1839-1909) aux commandes de l’Etat »Bulletin de la Société de l’Histoire de l’Art Français, Paris : SHAF, 2014 (ouvrage à paraître).

« L’histoire métallique du comte de Chambord (1820-1883) : profils, allégories et inscriptions en faveur de l’héritier puis du prétendant au trône », Les médailles de Louis XIV et leur livre, sous la dir. d’Yvan Loskoutoff, Le Havre : PURH, 2020 (ouvrage à paraître).

« Les Sociétés des Amis des Arts, organes de décentralisation et de démocratisation artistiques »,Biens symboliques. Revue de sciences sociales sur les arts, la culture et les idées, n° 4 | 2020 (article à paraître en ligne). 

« Alphonse de Rothschild, acteur de la médaillomanie fin XIXe-début XXesiècle », actes du colloque De la sphère privée à la sphère publique. Les Collections Rothschild dans les institutions publiques françaises [en ligne], sous la dir. de Pauline Prévost-Marcilhacy et Laura de Fuccia, Paris : Publications de l’INHA, 2019. 

« “Il faut pour le bon renom de l’Art Français que la médaille et la plaquette de 1900 soient des modèles sortant des mains de nos maîtres les plus renommés”. Genèse et réalisation des œuvres de Jules-Clément Chaplain et d’Oscar Roty », XVeInternational numismatic congress, Taormina 2015. Proceedings, Rome –Messina : Arbor Sapientiae Editore, 2017, p. 1233-1237.

« 2017, une année auguste pour Rodin », Le Magasin du XIXe siècle, Paris : Editions Champs Vallon, n° 7 « La Machine à gloire », 2017, p. 212-216.

« Jay GALST, Peter VAN ALFEN, Ophthalmologia. Optica & visio in nummisHirschberg History of Ophthalmology Supplement Series13,Wayenborgh / ANS, Piribebuy / New York, 2013 » (recension d’ouvrage),Revue Numismatique,Paris : Société française de numismatique, 2015, n° 172, p. 577-579.

Directrice et principale rédactrice du Carnet Hypothèses Au revers de la médaille [https://medaille.hypotheses.org] 

.