Claire DUPIN DE BEYSSAT

Doctorante Université de Tours. 

Chargée d'études et de recherche à l'INHA de 2016 à 2020.

 claire.dupindb @ gmail.com

Chargée d’études et de recherche entre 2016 et 2020, Claire Dupin de Beyssat intègre d’abord le domaine Histoire de l'art du XVIIIe au XXIe siècle dirigé par Elitza Dulguerova. Elle rejoint ensuite le programme « La Bibliothèque d'art et d'archéologie de Jacques Doucet : corpus, savoirs et réseaux » sous la responsabilité de Pascale Cugy, où elle participe à la création de la base de données prosopographique, qui documente les biographies des personnalités ayant contribué au développement de la bibliothèque fondée par Jacques Doucet.

Elle effectue en parallèle un doctorat sous la direction de France Nerlich, à l’Université de Tours, et de Séverine Sofio, intitulée Les peintres de Salon et le succès. Réputations, carrières et reconnaissance artistiques après 1848. En étudiant les peintres médaillés au Salon entre 1848 et 1880, cette thèse interroge la notion de succès artistique dans la seconde moitié du XIXè siècle, riche de transformations institutionnelles et culturelles, et pour laquelle l’historiographie s’est surtout concentrée sur les mouvements dits modernes. Ce travail met ainsi au jour un corpus d’œuvres méconnues, qui questionne les étiquettes d’académisme ou d’art pompier, et plus largement, leur opposition supposée à la modernité. Il participe aussi d’une histoire sociale de l’art, en restituant le contexte institutionnel encore peu étudié du Salon et du système des beaux-arts après 1848, et en analysant les parcours et les carrières des peintres de Salon, ainsi que leur stratégie pour s’y faire remarquer. 

Ouvrages

Abécédaire de la prostitution, avec Isolde Pludermacher et préface d’Alain Corbin, Paris, Flammarion et Musée d’Orsay, 2015, 216 p.

Ouvrages collectifs

« La prostituée nue, un motif iconique. L’exemple du Rolla (1878) de Gervex » dans Prostitutions. Des représentations aveuglantes,Paris, Flammarion et Musée d’Orsay, 2015, p. 195-202.

Actes de colloques

« Tracing the Public of the First Parisian Library for Art and Archaeology. On the Readership at Doucet's Library, 1910-1914 », dans Jeanne-Marie Musto (ed.), actes des sessions Historic Libraries and the Historiography of Art[à paraître].

« Honour and Scandal. Decorated Courbet at the Salon (1849-1861) », dans Stephanie Marchalet Daniela Stöppel (éd.), actes du colloque Gustave Courbet and the Narratives of Modern Painting[à paraître].

« Être critique d’art sous le Second Empire. Parcours et carrières des salonniers (1852-1870) » dans Marie Gispert et Catherine Méneux (ed.), actes de colloque Critique(s) d'art : nouveaux corpus, nouvelles méthodes, Paris, site de l’HiCSA, mars 2019, p. 66-94, URL.

Articles dans des revues à comité de lecture

« Un Louvre pour les artistes vivants ? Modalités d’appropriation du musée par et pour les artistes du XIXe siècle », Les Cahiers de l’École du Louvre[En ligne], n°11, 2017, DOI.

Autres articles

« Le Salon officiel (1648-1880). Guide de recherche », Sous les coupoles,Paris, INHA, 25 mars 2020, URL.

« Biennales, triennales et autres expositions récurrentes : un objet difficile à cerner », Carnet Hypothèse « 1959-1925, au prisme de la Biennale de Paris », Paris, INHA, 25 mai 2018, URL.

« Expositions internationales et récurrentes. Orientations bibliographiques », Sous les coupoles, Paris, INHA, 4 octobre 2018, URL.

Colloques / Journées d'études

« Tracing the Public of the First Parisian Library for Art and Archaeology. On the Readership at Doucet's Library, 1910-1914 »,Historic Libraries and the Historiography of Art (II), CAA Conference 2020, Chicago, 14 février 2020.

 « La bonne place. Enjeux du placement au Salon (1848-1880) », École de printemps RIFHA 2019, Université de Montréal, Montreal, 13 - 17 mai 2019.

« Between honour and scandal. Decorated Courbet at the Salon (1849-1861) », Gustave Courbet and the Narratives of Modern Painting, Carl-Friedrich-von-Siemens-Stiftung, Munich, 27 - 29 mars 2019.

« Être critique d’art sous le Second Empire. Parcours et carrières des salonniers (1852-1870) », Une nouvelle histoire de la critique d’art à la lumière des humanités numériques ?, Ecole du Louvre, Institut National d’Histoire de l’Art et Ecole des Chartes, Paris, 17-19 mai 2017.

« Not to be seen. Sordid aspects of prostitution in illustrations », City of Sin : Representing the Urban Underbelly in the Nineteenth Century, Rijksmuseum, Amsterdam, 19 et 20 mai 2016.

Séminaires

« Le nu sans histoire ? Autonomie d'un motif au Salon (1848-1880) », intervention dans le séminaire Doctoriales de la SERD – Révolutions de la chair : enjeux du nu et de la nudité, Paris, 25 janvier 2020.

« Les biennales en bibliothèque, un objet difficile à cerner », intervention dans le séminaire 1959-1985, au prisme de la Biennale de Paris – La Biennale de Paris, un objet d’étude polymorphe : investigations documentaires de jeunes chercheuses, INHA, Paris, 13 novembre 2018.