Céline VENTURA TEIXEIRA

Maîtresse de conférences, Aix-Marseille Université.

Chargée d'études et de recherche à l'INHA de 2009 à 2013.

celine.ventura.teixeira @ gmail.com

Chargée d’études et de recherche à l’INHA de 2009 à 2013, Céline Ventura Teixeira était rattachée à l’axe « L’art par-delà les Beaux-Arts - Histoire de l’Ornement » supervisé par Julie Ramos. Dans un premier temps, elle a collaboré à l’établissement d’une bibliographie raisonnée sur la notion de « culture matérielle » pour la mise en place d’un séminaire commun avec le Bard Graduate Center de New York. Puis aux côtés d’Elli Doulkaridou et de Michaël Decrossas, elle a participé aucatalogage des recueils d’ornements des XVIe, XVIIeet XVIIIesiècles appartenant au fonds de la Bibliothèque Jacques Doucet. Les notices de ces recueils ont été mises en ligne dans la base de données de la bibliothèque. Sa spécialisation dans le domaine des arts décoratifs et de l’ornement lui ont permis d’organiser une Journée d’études à l’INHA intitulée « L’art de l’azulejo au XVIIIe siècle, histoire d’une pratique ornementale » (novembre 2012). 

Issu de sa thèse de doctorat, soutenue à l’Université Paris-Sorbonne (mai 2014) et récompensée par le Prix de la Chancellerie des Universités de Paris, son ouvrage L’Azulejo, la genèse d’un art. Regards croisés entre les ateliers de péninsule ibérique au temps des Philippe (1556-1668)a récemment été publié aux éditions Mare & Martin avec le concours du Labex CAP. Post-doc au Bard Graduate Center de New York (2014), ATER à Aix-Marseille Université, puis lauréate du Prix Jeunes Chercheurs de la Fondation des Treilles (2017) et enfin post-doc au Labex CAP, Céline Ventura Teixeira est dorénavant Maître de Conférences en Histoire de l’art moderne à Aix-Marseille Université, enseignant notamment les arts de la péninsule ibérique des XVIeet XVIIesiècles.

Céline Ventura Teixeira développe actuellement des problématiques de recherches s’attachant à comprendre l’impact des circulations artistiques entre les royaumes de la péninsule ibérique et leurs empires au XVIesiècle. Elle participe notamment au prochain numéro des Cahiers du CAP et fait partie du comité de rédaction pour le prochain numéro de Perspective. Le Portugal et les pays lusophones.

L’Azulejo, la genèse d’un art. Regards croisés sur les ateliers de la péninsule ibérique au temps des Philippe (1556-1668), Paris,Éditions Mare & Martin, 2019, 518 p.

 « A Palimpsest of Ornaments: the Art of Azulejo as a Hybrid Language », Renaissance Studies, Special Issue, ‘Visual and Spatial Hybridity in the Early Modern Iberian World’ edited by Laura Fernández-González and Marjorie Trusted.

 « Des tapis de soie aux tapis de faïence : l’incorporationd’une flore nouvelle venue d’Orient et des Indes dans les panneaux d’azulejos du XVIIesiècle », Objets nomades : circulations, appropriations et identités à l’époque      moderne, XVIe-XVIIIesiècles, Turnhout, Brepols (à paraître format papier-disponible en ligne).

 « Desde Sevilla y Talavera de la Reina hacia Lima, la difusión de un lenguaje ornamental reflejado en azulejos (1600-1650) », «No hay más que un mundo ». Globalización artística y cultural, Universidad de Sevilla Pablo de Olavide (sous presse).

 « Do buril flamengo ao brilho do azulejo : a recepção das gravuras ornamentais de Collaert, De Vries, Floris, Cock e van der Borcht em Portugal (1550-1630) », Revista de História da Arte – Serie W: The Art of Ornament. Senses, archetypes, shapes and functions, nº 8, 2019, p. 95-107.

 « Les porcelaines de Chine. Échos et résonances dans les faïences portugaises au XVIIesiècle », Un firmament de porcelaines. De la Chine à l’Europe, Paris, RMN, 2019, p. 47-55.

 « De simple ornement aux macacarias : les singes « émaillés » des palais lisboètes du XVIIesiècle », Le singe aux XVIIeet XVIIIesiècles. Figure de l’art, personnage littéraire et curiosité scientifique, Paris, Éditions Hermann, 2019, p. 333-344.

 « A Quinta da Bacalhôa », Azulejos - Maravilhas de Portugal, Rosário Salema de Carvalho(dir.), Lisboa, Centro Atlântico Editora, 2017, p. 259-265.