Chargée ou chargé de fonds d’archives et de l’accueil des chercheurs.Conservateurs des bibliothèques titulaires uniquement

L’Institut national d’histoire de l’art est un établissement public à caractère scientifique, culturel et professionnel (EPSCP) placé sous la tutelle conjointe des ministres chargés de l’Enseignement supérieur, de la Recherche et de l’Innovation et de la Culture. Il a pour mission de développer l’activité scientifique et de contribuer  à la coopération scientifique internationale dans le domaine de l’histoire de l’art et du patrimoine. Il exerce des activités de recherche, de formation et de diffusion des connaissances. L’Institut assure notamment la constitution, l’enrichissement et la valorisation de ses collections propres et des collections qui lui sont confiées, réunies en bibliothèque.

Ainsi constituée, la bibliothèque de l’Institut national d’histoire de l’art est aujourd’hui devenue l’une des plus grandes bibliothèques au monde dans le domaine de l’histoire de l’art et du patrimoine. Depuis décembre 2016, elle est installée dans la prestigieuse salle Labrouste, ainsi que dans le magasin central attenant, situés au rue de Richelieu et entièrement rénovés. Aux collections de l’ancienne Bibliothèque d’art et d’archéologie fondée en 1905 par Jacques Doucet et à celles constituées par l’Institut national d’histoire de l’art depuis sa création en 2001 se sont ajoutées en 2016 les collections de la Bibliothèque centrale des musées nationaux.

Bibliothèque de référence en histoire de l’art et en archéologie, la bibliothèque de l’INHA conserve environ 1.7 million de documents concernant l’histoire de l’art, le patrimoine et l’archéologie, des origines à nos jours, dont 150 000 volumes en libre accès.

Au sein de la bibliothèque, les collections patrimoniales forment un ensemble de sources pour les historiens de l’art, du patrimoine et de l’archéologie : livres anciens, estampes, dessins, autographes et manuscrits, photothèque, cartons d’invitation, fonds d’archives.

 

Descriptif du poste

Placé sous l’autorité directe du chef de service, le conservateur assure deux missions : le traitement, le signalement et la valorisation de fonds d’archives (169 fonds au total en septembre 2019) en collaboration avec 3 titulaires de catégorie A chargés du traitement des archives, manuscrits et autographes et un accueil coordonné des chercheurs pour l’accès aux collections patrimoniales.

 

Traitement des archives

Classement et description dans le catalogue collectif Calames de fonds d’archives non encore traités.

Dans le contexte de la refonte des systèmes d’information de l’INHA et de la migration des inventaire d’Aghora vers Calames, reprise dans Calames d’inventaires de fonds décrits dans la base Agorha.

Le cas échéant, participation au recrutement, formation et encadrement de personnels temporaires (moniteurs étudiants, stagiaires, vacataires, contractuels, chargés d'études et de recherche de l'INHA).

Développement des collections, particulièrement pour le domaine des archives, manuscrits, autographes : contribution à la veille, contribution à l'évaluation, participation aux ventes aux enchères.

Diffusion et valorisation des fonds traités : participation aux prêts aux expositions, proposition de sujets de recherche, participation à des coopérations avec les institutions partenaires, à des publications et manifestations (colloques, tables rondes, expositions…).

Services aux publics : réponse aux demandes de renseignement, participation aux permanences en salle de consultation des collections patrimoniales, en salle Labrouste pour les collections générales et aux inscriptions.

 

Accueil des chercheurs

Des demandes de chercheurs supposant une consultation des collections dans la durée ou le recours à différents types de collections nécessitent une réponse coordonnée.

Mise en place de ce nouveau service d’accueil personnalisé sur les collections patrimoniales, en relation avec le service des Services aux publics, la direction du département de la bibliothèque et de la documentation et le département des études et de la recherche.

En coordination avec le service des Services aux publics et avec les chargés de collection du service du patrimoine, organisation de l’accueil avant l’arrivée et pendant la présence du chercheur dans l’établissement.

 

Compétences requises :

  • Connaissances en archivistique : normes, formats (ISAD(G), DeMarch, EAD) ; intérêt pour les problématiques de catalogues collectifs, de normalisation et de signalement.
  • Maîtrise des outils bureautiques et des outils d'informatique documentaire. Expérience de Calames souhaitée.
  • Connaissance des milieux de la recherche, connaissances en histoire de l’art, archéologie, patrimoine.
  • Rigueur, disponibilité, sens du travail en équipe et de l'organisation.
  • Goût pour le service public.

 

Contraintes :

Permanences de service public jusqu'à 19h30 (en moyenne une fois toutes les 6 semaines) ; Permanences de service public le samedi (en moyenne une fois toutes les six semaines).

Quotité de travail : 37 heures hebdomadaires, 45 jours de congés annuels.

Poste à pouvoir au 1er septembre 2020, par mutation, ouvert aux seuls conservateurs de bibliothèque, titulaires de la fonction publique. 

Renseignements, CV et lettre de motivation anne-elisabeth.buxtorf @ inha.fr, directrice du département de la bibliothèque et de la documentation, caroline.fieschi @ inha.fr, cheffe du service du patrimoine (01 47 03 76 15) et recrutement @ inha.fr .

Candidatures dans Poppée.