Chargé(e) de documentation pour le programme "Répertoire des acteurs du marché de l'art en France sous l'Occupation"Date limite de candidature : 7 décembre 2017

L’Institut national d’histoire de l’art (INHA) a été créé en 2001 pour fédérer et promouvoir la recherche en histoire de l’art et du patrimoine. Il a pour mission principale le développement de l’activité scientifique et de la coopération internationale dans ce domaine, et déploie des programmes de recherche ainsi que des actions de formation et de diffusion des connaissances, au service de tous les historiens de l’art et du grand public. Il est placé sous la double tutelle du ministère de l’Enseignement supérieur et de la Recherche et du ministère de la Culture.

Dans le cadre de son domaine de recherche "Histoire des collections, Histoire des institutions artistiques et culturelles, Économie de l'art", l'Institut national d'histoire de l'art a décidé de concevoir, en partenariat avec le Deutsches Zentrum für Kulturverluste de Magdebourg, la Technische Universität de Berlin, le Collège de France et le Centre allemand d'histoire de l'art à Paris un Répertoire des acteurs du marché de l'art en France sous l'Occupation qui prendra notamment la forme d'une base de données en accès libre.

Afin de mettre en œuvre ce programme, l'Institut national d'histoire de l'art recrute un/une chargé(e) de documentation.

Poste à pourvoir au 1er janvier 2018 pour une durée d'un an (renouvelable une fois).

Missions :

  • établissement d'une grille type (notice) d'acquisition des données dans la base ;
  • identification des acteurs devant faire l'objet d'une notice dans la base ;
  • recherches bibliographiques et archivistiques afférentes à la rédaction de notices ;
  • rédaction de notices dans la base ;
  • animation d'un réseau de contributeurs scientifiques extérieurs à l'INHA ;
  • participation à l'élaboration d'une bibliographie critique et d'un guide de recherches sur la question des spoliations d'œuvres d'art ;
  • organisation de journées d'étude et participation à des manifestations scientifiques (séminaires, colloques, ateliers, etc.).

Profil du candidat :

  • excellente connaissance de la période historique concernée et des enjeux historiographiques ;
  • maîtrise de la question spécifique des spoliations et des restitutions en France et en Allemagne ;
  • rigueur scientifique ;
  • aisance rédactionnelle ;
  • facilité d'organisation et de coordination entre différents partenaires dans une perspective de collaboration internationale ;
  • sens aigu du partage des connaissances et des résultats de la recherche, ainsi que du travail en équipe, ce qui implique de réelles qualités relationnelles ;
  • connaissance de l'allemand et de l'anglais.

Expérience requise :

  • connaissance des fonds d'archives et des différentes sources relatives au sujet dans une perspective franco-allemande, voire internationale.

Formation :

  • Histoire ou Histoire de l'art, titulaire d'un Master 2.

Modalités de candidature :

Les candidatures (lettre de motivation et curriculum vitae) doivent être envoyées avant le 7 décembre 2017 par courrier électronique à l'adresse : der-dir @ inha.fr, avec copies à recrutement@inha.fr (recrutement @ inha.fr)et à direction.generale @ inha.fr

Pour tout renseignement : Ariane James-Sarazin, conseillère scientifique pour le domaine "Histoire des collections, Histoire des institutions artistiques et culturelles, Économie de l'art" (ariane.james-sarazin @ inha.fr)