Des histoires d’art en relation et en contexte : l’entretien audiovisuel

Chez Leonor Fini, 21 janvier 1959 © INA, photographe : Daniel Fallot

Depuis que les outils de captation audiovisuelle se sont multipliés et simplifiés, le nombre d’enregistrements d’artistes, de critiques d’art et de gens de musée n’a cessé de croître. Cependant, cette abondance de sources reste encore peu utilisée par la recherche. Plusieurs raisons expliquent ce paradoxe : le manque d’inventaire, la difficulté de localiser ces sources, leur numérisation incomplète, l’état des matériels et de leur documentation, la méfiance à l’égard du régime d’oralité avec sa part d’émotion et d’imprévisibilité. Cette journée d’étude ponctuée de projections propose de réfléchir aux entretiens audiovisuels comme sources historiques, aux méthodologies à mettre en œuvre et aux possibilités de recherches qu’inspirent ces documents si variables selon leur format (entretien patrimonial, captation sur le vif, témoignage enfoui dans les rushes), leur contexte (atelier, bureau, exposition, studio de radio, plateau de télévision), leur temporalité (de quelques minutes à plusieurs heures).

En partenariat avec l'Institut national de l’audiovisuel (INA)

Comité scientifique

Antonie Bergmeier (MAC-VAL), Elitza Dulguerova (INHA), Catherine Gonnard (INA), Rachel Stella (chercheuse et productrice indépendante)

Intervenants

Clélia Barbut (EA 1269 Histoire et critique des arts, université Rennes 2 – Le Générateur, Gentilly), Antonie Bergmeier (MAC-VAL), Aurore Buffetault (INHA – université Paris 1 Panthéon-Sorbonne), Alain Carou (BnF), Charlotte Foucher Zarmanian (CNRS – UMR 8238), Catherine Gonnard (INA), Edouard Julien (INA), Clary Monaque (INA), Amel Nafti (ESAD Grenoble-Valence), Rachel Stella (chercheuse et productrice indépendante)

Programme de recherche

« Archives audiovisuelles de l’art contemporain en France », sous la direction d’Elitza Dulguerova (domaine Histoire de l’art du XVIIIe au XXIe siècle)

____

Informations pratiques

5 mars 2020 - 9H30-18H

Galerie Colbert, salle Giorgio Vasari
Institut national d’histoire de l’art
2, rue Vivienne ou 6 rue des Petits Champs
75002 Paris

Entrée libre

Antonie Bergmeier (MAC-VAL)