36e Journées européennes du patrimoine à l'INHA

Les 21 et 22 septembre 2019, l’Institut national d’histoire de l’art ouvre les portes de ses sites patrimoniaux – la bibliothèque de l’INHA – salle Labrouste et la galerie Colbert – au public des Journées européennes du patrimoine. Ces journées sont aussi l’occasion pour l’INHA  de proposer un programme de manifestations pour faire découvrir à tous l’histoire de l’art.

L’Institut national d’histoire de l’art s’est emparé du thème de ces journées européennes du patrimoine, « Arts et Divertissements », pour entraîner le public dans les jeux et fêtes nocturnes, qui feront l’objet d’une grande conférence « Nuits Capitales » le samedi 21 septembre, galerie Colbert, ainsi que d’une exposition d’une sélection des collections patrimoniales de l’INHA en salle Labrouste, samedi 21 et dimanche 22 septembre.

Cette année, les jeunes chercheurs seront aussi à l’honneur sous diverses formes pour une rencontre avec l’histoire de l’art et de l’archéologie qui s’adressera aux petits et aux grands : dessins animés d’archéologie, brèves présentations de thèses, concours en 180 secondes pour les étudiants de master, ateliers réservés aux enfants ou ouverts à tous, forum des institutions partenaires de la galerie Colbert, médiation autour de la galerie Colbert et de la salle Labrouste par les étudiants.

Dans la galerie Colbert, comme dans la prestigieuse salle Labrouste, les visiteurs peuvent aller librement à la rencontre de l’histoire de l’art, tout en découvrant les particularités de ces deux sites patrimoniaux.

Programme

Téléchargez le programme complet

Conférence –  « Nuits Capitales » par Antoine de Baecque et Antonella Fenech Kroke

Les nuits recèlent une histoire d’importance. Qui ne demande, dans son éloignement même, voire son excentricité, qu’à remonter à la surface de nos études. Ces nuits sont trop précieuses pour être laissées aux seuls chroniqueurs de la mondanité festive, aussi brillants et amusants soient-ils. La nuit éclaire, possède sa lumière propre : à la manière dont les hommes et les femmes organisent leurs nuits, correspondent des systèmes et des discours politiques, des images et des imaginaires, des pratiques et des représentations. Sur ce sujet frivole, il est possible de dire et de montrer des choses profondes qui révèlent de véritables temps de civilisation nocturnes. Comme si le jour s’affairait en vue de la nuit ; comme si elle pouvait être la récompense, davantage encore, la raison d’être du jour.
En remontant dans les images et les textes de la nuit, à travers les temps et les espaces nocturnes, de l’Italie à Paris et de la Renaissance à la Belle Epoque, Antonella Fenech Kroke et Antoine de Baecque racontent ce dont est fait la nuit, comment elle s’inscrit dans ses lieux, qui la vit et ce qui en surgit.

Exposition – « Fêtes nocturnes »

En écho à la conférence d’Antonella Fenech Kroke et Antoine de Baecque consacrée aux « Nuits capitales », la bibliothèque de l’INHA présente une vingtaine de documents évoquant les fêtes nocturnes. Dans les livres de fêtes des XVIIe-XVIIIesiècles, dont la bibliothèque possède une des plus riches collections au monde, les illuminations, les feux d’artifices, les bals masqués font éclater des bouquets de couleurs, flamber les architectures, vaciller les rangs et les identités - et manifestent la prodigieuse richesse des puissants.

Projections – « Past and Curious » – La recherche en dessins animés

Past and Curious est une série de dessins animés d’archéologie réalisée par des jeunes chercheurs et des professionnels du graphisme et de l’animation. Past and Curious, à mi-chemin entre le documentaire et la fiction, gage qu’il est possible de présenter de manière ludique des sujets scientifiques. Que nous révèlent les premiers textes en cunéiforme de Mésopotamie ? Par quelles méthodes chimiques peut-on aider à restituer l’alimentation des peuples Néolithiques ? Les dix courts-métrages de cette première saison ne s’encombrent pas de frontières : ils voyagent des Andes à la Russie et du Mésolithique aux premiers siècles de notre ère dans un cadre accessible qui peut toucher petits et grands.

Mini-conférences « Ma thèse en 10 minutes » et concours « Ma recherche en 180 secondes »

Ces interventions permettent aux jeunes chercheurs de présenter leurs travaux en des termes accessibles à un auditoire diversifié. Offrant une occasion unique aux étudiants de parfaire leurs aptitudes en communication, cet événement sera un moment de convivialité et d’émulation. Il permet aussi de mettre en valeur la richesse et la diversité de la recherche en histoire de l’art et patrimoine.

Pour « Ma recherche en 180 secondes », chaque étudiant disposera de trois minutes (180 secondes) pour faire l’exposé de ses travaux de recherche de niveau master façon claire et engageante afin de convaincre un jury composé de personnalités de l’histoire de l’art, tandis que les étudiants des écoles doctorales des partenaires de la galerie Colbert et du quartier Richelieu présentent leur sujet de thèse en 10 mn toutes les demi-heures sous les coupoles de la salle Labrouste.

Des ateliers pour petits et grands

À travers des ateliers pour enfant, il sera question de mettre l’art en jeu et de le questionner. Comment le jeu est-il représenté dans les arts ? En quoi l’art rencontre-t-il le jeu ? Peut-on articuler règles et créativité ? La discussion et la réflexion s’appuieront sur différentes œuvres (peintures, sculptures, films...) et seront suivies d’une session de travaux pratiques, où l’on fabriquera un jeu.

Pour les plus grands, des étudiants en archéologie et histoire vous proposons de suivre deux ateliers créatifs. L’un est la création d’un petit théâtre antique en papier qu’il faudra découper et assembler. L’autre est un atelier de linographie. Après s’être inspirés de motifs du théâtre antique, vous pourrez graver votre planche et ensuite réaliser des compositions en couleurs sur papier. Ces ateliers sont accessibles à tous, petits et grands et sans réservation.

La danse sera également mise à l’honneur, faisant écho au thème du divertissement. Après une démonstration, un atelier d’initiation ouvert à tous est proposé abordant tant la contredanse, le one-step que la danse de société de la fin du XVIIIe siècle au début du XXe siècle. La danse représenta l’un des divertissements importants de la société jusque dans la première moitié du XXe siècle, des grands bals de cour, aux bals publics ou de barrière.

Rencontre avec des professionnels – Forum des partenaires de la Galerie Colbert

Les institutions qui font vivre la galerie Colbert et le quartier Richelieu présentent leurs activités et répondent à toutes vos questions sur l’histoire de l’art, le patrimoine, la recherche et ses enjeux : Institut National du Patrimoine (INP) (samedi seulement) ; Centre de recherche en Histoire Culturelle et Sociale de l’Art, Université Paris I Panthéon-Sorbonne (HiCSA) (samedi seulement) ; Ecole nationale des Chartes (ENC) ;  Institut National d’Histoire de l’Art (INHA).

Les sites patrimoniaux de l’INHA

Créé pour fédérer la recherche en histoire de l’art, l’Institut se compose d’un centre de recherche et d’un centre de ressource uniques au monde dans le domaine de l’histoire de l’art. Il déploie ses activités sur deux sites patrimoniaux, tout proche l’un de l’autre, et situés en plein cœur de Paris : la Galerie Colbert, ancienne galerie marchande et la prestigieuse bibliothèque de l’INHA conçue par Henri Labrouste.



La bibliothèque de l’INHA - salle Labrouste et la galerie Colbert seront accessibles en visite libre accompagnée de médiations. Les visiteurs pourront à cette occasion découvrir la galerie Colbert et sa rotonde et l’histoire méconnue de ce passage parisien. Dans la bibliothèque, le public pourra quant à lui admirer la salle de lecture spectaculaire avec la structure imaginée par Henri Labrouste mais aussi les céramiques et décors peints, les médaillons décorés à la feuille d’or, les caryatides monumentales, les balcons, les calorifères, ou encore le pneumatique installé en 1932 et conservé à son emplacement d’origine.

__

Informations pratiques

Les Journées européennes du patrimoine à l'INHA
Le samedi 21 et dimanche 22 septembre 2019 : 10H-19H
Conférences et visites en entrée libre

Téléchargez le programme complet

Galerie Colbert 
Entrée : 6, rue des Petits-Champ – 75002 Paris
Sortie : 2 rue vivienne – 75002 Paris

Bibliothèque de l’INHA – salle Labrouste
58, rue de Richelieu – 75002 Paris

Métro
ligne 3 : Bourse
lignes 7, 14 : Pyramides
lignes 1, 7 : Palais Royal – Musée du Louvre

 

L’Institut national d’histoire de l’art remercie l’ensemble des partenaires
pour leur contribution à l’événement :