Les vases antiques de l’université de HeidelbergSéminaire « Vases grecs : images, corpus, collections »

Coupe attique à figures rouges, scènes d'éducation, signée par Douris, vers 480 av. J.-C., Berlin, Antikensammlung, F2285

L’université de Heidelberg abrite un exemple typique des collections académiques qui ont été constituées parallèlement à l’établissement d’instituts d’archéologie au XIXe siècle, comme composante quasi-obligatoire de ces derniers. L’essentiel de ses fonds actuels – vases grecs, mais pas seulement – sont issus d’achats effectués dans les décennies autour de 1900.

En dépit de cette grande continuité, le statut et la fonction de ces objets dans l’enseignement et la recherche archéologique ont changé radicalement. La présentation les examinera en replaçant l’histoire de la collection dans le cadre de la « culture matérielle » de l’archéologie : collections d’objets, de photos, de diapositives, bibliothèques, banques de données, etc. Comment ceci change-t-il la valeur heuristique de l’objet singulier et de son autopsie dans la collection ?

Intervenant

  • Nicolaus Dietrich (université de Heidelberg)

À propos de ce séminaire

Ce séminaire teste et confronte hypothèses et méthodes pour montrer comment les sciences humaines écrivent aujourd’hui le passé de l’Afrique. Il a pour objectif de présenter et discuter les recherches en cours sur l’Afrique ancienne, entendue dans un sens très large de la Préhistoire jusqu’au pré-contemporain, prenant en compte aussi bien les régions au sud du Sahara que celles qui sont au nord. Il s’agit non seulement d’établir une veille sur les tendances actuelles de la recherche mais surtout de voir comment celle-ci peut se faire en situation de pénurie documentaire dans une interdisciplinarité en acte. Ce séminaire permet aussi de mobiliser et rassembler les recherches sur l’Afrique pré-contemporaine pour créer un lieu d’échanges et tenter de dynamiser le champ.

Voir le programme complet du séminaire

 __

Informations pratiques

1er mars 2019 - 14h-16h

Galerie Colbert, salle Pierre-Jean Mariette
Institut national d'histoire de l'art
6, rue des Petits-Champs ou 2, rue Vivienne
75002 Paris

Entrée libre