De l’archéologie aux archives : des sources pour un quartier disparu, le quartier du LouvreSéminaire « Richelieu. Histoire du quartier : état des lieux »

Non loin du quartier Richelieu, le quartier du Louvre partage avec lui quelques-uns de ses illustres acteurs ou de ses fonctions. Mais ce centre politique et artistique majeur de Paris, dont les rues, dominées par les murs du palais, ont desservi des hôtels particuliers mais aussi des édifices religieux, des hospices, des ateliers ou des maisons bourgeoises, n’a pas subsisté et fut détruit à mesure que s’agrandissait sa raison d’être : le Louvre. Aussi son étude, sur plus de sept siècles, depuis sa naissance jusqu’à sa disparition, ne peut s’appuyer sur des institutions ou du bâti existants mais repose  sur le croisement d’études historiques (à travers les sources d’archives) et de recherches archéologiques. Trente ans après les fouilles du Grand Louvre, il s’agira de proposer une lecture méthodologique et historiographique du produit de ces travaux, avant d’évoquer la mise à disposition et la mise en valeur de ces sources.

Intervenant

  • Néguine Mathieux (musée du Louvre)

À propos du séminaire

Le projet « Richelieu : Histoire du quartier », dont l’ambition est de proposer une reconstruction historique à partir des sources documentaires, organise pour l’année 2018-2019 une série de rencontres et d’événements.

Le séminaire mensuel intitulé « État des Lieux » a pour vocation de faire l’inventaire critique des ressources et des fonds disponibles pour le projet de reconstruction historique du quartier et de regrouper les étudiants, les chercheurs et les spécialistes des diverses disciplines de recherche impliquées. Chaque séminaire se concentre sur un thème spécifique, dégage les problématiques liées à un fonds documentaire et croise les regards disciplinaires. Le séminaire propose ainsi un moment de recherche et de formation pour toutes les équipes participantes et s’ouvre aux publics scientifiques intéressés

En partenariat avec la Bibliothèque nationale de France, l’École nationale des chartes, le Centre allemand d’histoire de l’art, Sorbonne Université et l’université Paris 1 Panthéon-Sorbonne

Voir le programme complet du séminaire

___

Informations pratiques

15 mars 2019 - 10h30-12h

Galerie Colbert, salle Walter Benjamin
Institut national d’histoire de l’art
2, rue Vivienne ou 6 rue des Petits Champs
75002 Paris

Entrée libre