Abounaddara, « Syrie : instantanés d'une histoire en cours »Séminaire "Nuit Bleue"

Marie Voignier, Hearing the shape of a drum, 2010, vidéo HDV, 17 min coproduction 6. Berlin Biennale / CAC Bretigny; collection CNAP, Paris; courtesy Marcelle Alix, Paris

Élaboré, à l’invitation de l’INHA, par les étudiants du master 2 « Praxis de la programmation » (université Sorbonne-Nouvelle) sous la direction de Nicole Brenez et Pascale Cassagnau (Cnap), le projet « Nuit Bleue » déclinera, à partir de janvier 2019, un voyage à travers la collection vidéo des œuvres du Fonds national d’art contemporain (Fnac) du Centre national des arts plastiques (Cnap). Dans le cadre de ce séminaire, les étudiants sont conviés à explorer la collection de films réunie par le Cnap, à y choisir ce qui paraît le plus éloquent pour le temps présent et à expliciter leurs choix. La programmation sera donc réalisée au fur et à mesure du séminaire.

« Syrie : instantanés d'une histoire en cours »

Projection du film de la collection vidéo du Cnap, Abounaddara, « Syrie : instantanés d'une histoire en cours », 2016,52'

Un grand Mufti qui se trahit allègrement, des soldats qui dansent avec leurs armes, un homme qui voudrait pouvoir pleurer son père, une femme qui s'esclaffe face à un homme barbu en treillis, des enfants au regard brouillé par l'horreur. Tels sont quelques fragments de l'Histoire que le cinéma peut montrer face au flux des images d'actualité qui donnent à voir la Syrie comme « un pays du Mal ».

Dans une chronique parue dans le journal Libération, le collectif de cinéastes Abounaddara écrivait : «Il serait plus avisé d'arrêter le spectacle médiatique auquel donne lieu le massacre syrien en cours. En effet, ce massacre qui engage le devenir des deux rives de la Méditerranée mérite un traitement approprié. Il requiert une mobilisation des ressources du cinéma, de la télévision, et d'Internet dans le cadre d'une politique de l'image digne de ce nom, indépendamment des intérêts de l'industrie des médias et du divertissement. Car force est de constater qu'on est en train de relayer la stratégie de communication des ennemis de la démocratie du fait de l'incapacité de cette industrie à faire face seule à l'actualité. » Telle est la perspective critique du film collectif « Syrie : instantanés d'une histoire en cours », plaçant la réflexion sur la vérité des  images au cœur même de son projet.

Intervenants

  • Nicole Brenez (Cnap)
  • Pascale Cassagnau (Cnap)
  • Charif Kiwan (collectif Abounaddara)

En partenariat avec l’université Sorbonne-Nouvelle et le Centre national des arts plastiques

Voir le programme complet du séminaire

___

Informations pratiques

22 janvier 2019 - 19h-21h

Galerie Colbert, auditorium
Institut national d'histoire de l'art
2, rue Vivienne ou 6 rue des Petits Champs
75002 Paris

Entrée libre