Nuit des idées 2019 à l'INHAFace au présent : figuration / restitution des objets d’art non-occidentaux

Tête anthropomorphe. Tête d'ancêtre royal. L'Oba est le souverain du royaume de Bénin. Fin du 18e siècle. Paris, musée du quai Branly - Jacques Chirac. Photo (C) musée du quai Branly - Jacques Chirac. Dist. RMN-Grand Palais / Patrick Gries / Bruno Descoings

Au cours d’une soirée exceptionnelle, qui aura lieu dans la prestigieuse salle Labrouste de la bibliothèque de l’Institut national d’histoire de l’art, l’INHA propose d’ouvrir le débat sur le thème « Face au présent : figuration / restitution des objets d’art non-occidentaux dans le monde ».

Depuis 2017, l’INHA mène un programme de recherche visant à renouveler l’histoire de l’art des objets d’Afrique réalisés entre le XIVe et le XIXe siècle : « Vestiges, indices, paradigmes : lieux et temps des objets d’Afrique ». Ce programme entre aujourd’hui en résonance avec l’actualité culturelle.

La question est devant nous, aujourd’hui : que faire des objets que se sont appropriés les occidentaux en les déplaçant de leurs territoires et en les intégrant dans leurs musées ? Faut-il restituer, échanger, réparer ou bien penser le statut de ces objets différemment ? Qu’en est-il pour l’histoire de l’art des enjeux mémoriels, spirituels, anthropologiques, historiques, économiques et esthétiques de ces questions ? La fiction, la création, la recherche, peuvent-elles contribuer à inventer de nouveaux horizons, par-delà des concepts de propriété, d’appropriation, d’auteur voire même de frontières ou de nations ? En plus de nous demander à qui appartiennent ces œuvres ne faut-il pas s’interroger : dans quel espace et quel monde veulent vivre ces objets ? Comment investir ce passé des objets pour faire advenir une autre modalité du monde ? Serons-nous capable de privilégier le dialogue, l’échange et la relation ?

Au cours de la soirée, il s’agira à la fois de faire un état des lieux de la question des restitutions (France / Afrique mais aussi Amérique), de tenter de penser le statut de ces objets à nouveaux frais (figuration, artefact...) et de réunir chercheurs, artistes, conservateurs susceptibles d’éclairer la question de manière oblique.

Programme

19H - Introduction : Éric de Chassey (directeur général de l’INHA)

19H30 - Adrian Paci (artiste plasticien)The Column (25 mn de projection, suivi d’un échange avec Éric de Chassey)

20H15

Table ronde-débats - Acquisition/restitution des objets. Le temps de l’histoire, le temps du politique

Historiens de l’art et anthropologues interrogent la place des objets dans l’histoire et le fonctionnement des sociétés et reviennent sur les manières de penser de possibles restitutions et aussi d’autres formes de circulation.

Modératrice : Claire Bosc-Tiessé (conseillère scientifique à l’INHA, responsable du domaine de recherche « Histoire de l’art du XIVe au XIXe siècle »)

Intervenants : Philippe Dagen (historien de l’art, université Paris I Panthéon-Sorbonne) et Antoine de Galbert (collectionneur), Éric Jolly (anthropologue, CNRS) et Maureen Murphy (historienne de l’art, université Paris I Panthéon-Sorbonne), Didier Houénoudé (historien de l’art, Université Abomey-Calavi) et Anne-Christine Taylor (ethnologue, CNRS)

21H15 - Arno Bertina (écrivain), lecture, Des lions comme des danseuses (2015), suivie d’un dialogue avec Arnaud Bertinet (historien de l’art, université Paris I Panthéon-Sorbonne)

21H45

Table ronde-débats - L’autre vie des objets / D’autres visions du monde

Chercheurs, institutions, artistes et associations se mobilisent pour inventer des modalités d’échange, de circulation et de réappropriation des objets.

Modératrice : Zahia Rahmani (écrivaine, responsable du domaine de recherche «Histoire de l’art mondialisée», INHA)

Intervenants : Emmanuelle Cadet (Association Alter-natives) et Romuald Tchibozo (historien de l’art, université Abomey-Calavi), Elikya Kandot (conservatrice, musée de Boulogne-sur-Mer), Morad Montazami (directeur des éditions Zamân Books, membre du collectif GAP-INHA) et Valentina Vapnarsky (anthropologue, CNRS)

22H45 - Mathieu Kleyebe Abonnenc (artiste plasticien), échange avec Éric de Chassey suivi d’une projection du film Secteur IX B, 2015 (42 mn).

23H45 - Fin de la soirée

À propos de la Nuit des idées

Célébrer la circulation des idées entre les pays et les cultures, les disciplines et les générations : chaque année, cet évènement, à l’initiative de l’Institut français, est une invitation à découvrir l’actualité des savoirs, à écouter celles et ceux qui font avancer les idées dans tous les domaines, à échanger sur les grands enjeux de notre temps. Parce que la pensée traverse les frontières, toutes les formes sont représentées (conférence, théâtre, performance, projections, concert…) et les lieux les plus prestigieux comme les plus inattendus sont conviés à se joindre à la fête, en proposant leur interprétation originale du thème proposé. Au fil des fuseaux horaires, les échos de la Nuit des idées se répercutent via les réseaux sociaux, faisant de la Nuit des idées un événement global.

Évènement organisé en partenariat avec l’Institut français

___

Informations pratiques

Jeudi 31 janvier 2019 - 19h-23h45
Bibliothèque de l’Institut national d’histoire de l’art, salle Labrouste
58, rue de Richelieu
75002 Paris

 Accès libre et gratuit dans la limite des places disponibles.
RSVP : rsvp @ inha.fr

Suivez #LaNuitDesIdées à l’INHA sur les réseaux sociaux.
L’évènement sera retransmis en direct sur www.inha.fr, (toute personne est susceptible d’être filmée)