50 ans de Vie parisienne

Couverture de La Vie Parisienne, 4 janvier 1913, à l'occasion du cinquantième anniversaire de sa parution, bibliothèque de l’Institut national d’histoire de l’art

Initié en 2014, le programme de numérisation et d’indexation de l’intégralité des numéros de La Vie parisienne parus entre 1863 et 1913 touche à sa fin.

La mise en ligne sur AGORHA de l’ensemble des numéros de la période offre  une nouvelle ressource pour l’histoire de l’art, l’histoire de la mode, du spectacle et pour les études visuelles. Revue fondée par l’illustrateur et graveur Émile Planat, plus connu sous le nom de Marcelin, La Vie parisienne fut le miroir d’une  société mondaine, de ses commerces de luxe – touchant notamment la mode  et l’alimentation –, de ses spectacles, ou de ses pratiques sportives.

À partir des interventions des différents membres de l’équipe du programme qui dialogueront avec Vanessa Schwartz, spécialiste de la presse et des études visuelles, cet évènement permettra de revenir sur la spécificité de la revue, sa tonalité satirique et ses positionnements politiques et artistiques, en s’intéressant à son contexte d’édition, à son intégration dans une histoire de la presse au passage du siècle, et en parcourant plusieurs thématiques phares des articles, illustrations et caricatures.

En partenariat avec la bibliothèque de l’Institut de France

Intervenants

  • Soersha Dyon (INHA)
  • Ludovic Jouvet (université d’Aix-Marseille)
  • Pierre-Yves Laborde (INHA)
  • Éléa Le Gangneux (INHA)
  • Camille Nerestan (INHA)
  • Vanessa Schwartz (Institut de recherche en études visuelles, université de Californie du Sud)
  • Étienne Tornier (musée des arts décoratifs et du design de Bordeaux)

Co-organisation : Pauline Chevalier (INHA), Marie-Anne Sarda (INHA)

En savoir plus sur le programme de recherche  « La Vie parisienne (1863-1914) », sous la direction de Pauline Chevalier (domaine Histoire des disciplines et des techniques artistiques).

__

Informations pratiques

25 septembre - 18H-20H

Galerie Colbert, salle Giorgio Vasari
Institut national d'histoire de l'art
6, rue des Petits-Champs ou  2 rue Vivienne
75002 Paris

Entrée libre