« Carte Blanche » : Université de Picardie Jules Verne

Maignan dans son atelier coll. Musée de Picardie, v. 1890 © Musée de Picardie

Dans le but de renforcer les liens des institutions en région, l’INHA a adopté depuis trois ans la formule d’une carte blanche à une université de région. Celle-ci a pour mission de mettre en valeur les programmes, les recherches ou les chercheurs qui pratiquent l’histoire de l’art dans ces lieux. L’institution invitée en 2018 est l’université de Picardie Jules Verne.

Le projet de l’université de Picardie Jules Verne repose sur la volonté de mener une réflexion collective sur les répercussions engendrées au sein des musées par les legs et les donations d’envergures. Au regard du caractère inédit du sujet mais aussi des contraintes liées à la période de fermeture pour travaux du Musée de Picardie (juillet 2017-2019), il est apparu nécessaire de lancer un chantier de recherche centré sur la collection Albert Maignan. Le projet associe l’équipe de conservation du Musée de Picardie, les enseignants-chercheurs et les étudiant(e)s du département d’histoire de l’art de l’université de Picardie Jules Verne. Les résultats de ce travail seront exposés en octobre 2018 lors d’une première journée d’études à l’université de Picardie Jules Verne, puis à l’Institut national d’histoire de l’art en novembre lors d’une seconde journée consacrée à la question des legs et des dons envisagée dans une perspective historique et géographique élargie.

___

Informations pratiques

21 novembre 2018

Galerie Colbert, salle Giorgio Vasari
Institut national d'histoire de l'art
6, rue des Petits-Champs ou 2, rue Vivienne
75002 Paris

Entrée libre