Les vases grecs de la collection Campana au musée du LouvreSéminaire « Vases grecs : images, corpus, collections »

Amphore nicosthénienne attique à peinture superposée, femme et chien, 520-510 av. J.-C., Paris, musée du Louvre, F 114 (© Photo RMN / H. Lewandowski)

Bien qu’elle ait suscité une polémique, l’acquisition de la collection du marquis fit du Louvre et de la galerie du bord de l’eau, qui reçut le nom de Galerie Campana, un musée de premier ordre, composé de chefs-d’œuvre et de séries. Ces dernières fournissent les jalons techniques, typologiques et iconographiques indispensables pour esquisser une histoire du vase grec de la fin de l’époque géométrique à l’époque hellénistique (centres de production, lieux de découvertes et diffusion). Elles sont également essentielles à la compréhension du chef d’œuvre dans sa série. Ainsi, le décor du col exécuté en technique de Six sur l’amphore du Louvre F 114 fait de ce vase un unicum parmi les amphores nicosthéniennes qui s’inspirent de prototypes en bucchero étrusque.

Intervenant

  • Anne Coulié (musée du Louvre)

À propos du séminaire

Le vase grec est depuis le XVIIIe siècle au moins un objet d’étude central de l’histoire de l’art antique ; il a été représenté, dessiné, photographié, réuni en séries au sein des collections privées et publiques, et publié en corpus de plus en plus raisonnés dans la littérature scientifique. À l’heure du numérique, les images de la céramique grecque sont toujours parmi les plus présentes dans les bases de collections ou de recherche ; un vase, avec ses multiples images qui se déploient dans la profondeur, est pourtant un objet particulièrement compliqué à représenter. Ce séminaire souhaite interroger la manière dont on peut, aujourd’hui, aborder ces œuvres et leurs images, en prenant en compte leur insertion dans des corpus physiques et numériques. Il s’agit donc de recontextualiser l’image non seulement au moment de sa création et de sa réception antique, mais aussi dans les conditions de son étude aujourd’hui. Chaque séance mensuelle sera organisée autour d’un invité et d’une collection, à partir de l’analyse d’exemples emblématiques.

Voir le programme complet du séminaire

__

Informations pratiques

7 décembre 2018 - 14H-16H

Galerie Colbert, salle Pierre-Jean Mariette
Institut national d'histoire de l'art
6, rue des Petits-Champs ou 2, rue Vivienne
75002 Paris

Entrée libre