Praticable. De la participation à l’interaction dans l’art contemporain

 Jeppe Hein, Intervention Impact, 2004. Photo Wolfgang Günzel. Courtesy of König Galerie, Berlin, 303 Gallery, New York, and Galleri Nicolai Wallner, Copenhagen.

Comment concevoir des œuvres d'art réalisées avec l'implication physique de leurs spectateurs, des œuvres à même de provoquer des expériences esthétiques autant que pratiques ? Entre deux registres d’activité a priori opposés, la contemplation et l’usage, comment proposer une troisième voie : celle d'œuvres « praticables », constituées pour et avec l’action du public ? En s'appuyant sur le récent ouvrage Practicable. From Participation to Interaction in Contemporary Art édité chez MIT Press par Samuel Bianchini et Erik Verhagen, une quinzaine de contributeurs - artistes, historiens et théoriciens de l'art - reviendront sur cette problématique aussi bien historique qu'actuelle, de la naissance de la cybernétique aux dispositifs socio-techniques contemporains.

En partenariat avec l'EnsadLab, laboratoire de l'École nationale supérieure des Arts Décoratifs - PSL University, Paris, La Chaire « arts et sciences » de l'École Polytechnique, de l'École nationale supérieure des Arts Décoratifs - PSL, et de la Fondation Daniel et Nina Carasso et la Maison européenne des sciences de l'homme et de la société (MESHS-CNRS, Lille)

Comité scientifique

  • Samuel Bianchini (EnsadLab - École nationale supérieure des Arts Décoratifs, PSL Research University)
  • Erik Verhagen (université de Valenciennes et du Hainaut-Cambrésis)

Intervenants (sous réserve)

  • Samuel Bianchini (artiste et maître de conférences habilité à diriger des recherches, École nationale supérieure des Arts Décoratifs - PSL Research University)
  • Jean-Louis Boissier (artiste et professeur émérite des universités, université Paris 8)
  • Valérie Châtelet (architecte et urbaniste, docteure de l'Université Harvard)
  • Anna Dezeuze (historienne de l'art, enseignante à l'École Supérieure d’Art et de Design Marseille-Méditerranée in Marseille)
  • Jean-Paul Fourmentraux (sociologue, professeur des universités, université Aix-Marseille)
  • Marion Hohlfeldt (historienne de l'art, maître de conférences à l'université Rennes 2)
  • Frédérik Lesage (maître de conférences en information et communication à l'Université Simon Fraser, Canada)
  • Emanuele Quinz (historien de l'art et du design, maître de conférences à l'université Paris 8 et à l'École nationale supérieure des Arts Décoratifs - PSL Research University)
  • Margit Rosen (historienne de l'art et curatrice au ZKM, Centre d'art et de technologie des médias de Karlsruhe)
  • Frederik Schikowski (historien de l'art, docteur de l'Université libre de Berlin)
  • Vanessa Theodoropoulou (historienne de l'art, enseignante à l'École supérieure des beaux-arts de Tours Angers Le Mans)
  • Peter Weibel (artiste et curateur au ZKM, Centre d'art et de technologie des médias de Karlsruhe)
  • Erik Verhagen (Historien d'art, maître de conférences habilité à diriger des recherches à l'Université de Valenciennes et du Hainaut-Cambrésis)

___

Informations pratiques

10 octobre 2017 - 9H-20H

Galerie Colbert, auditorium
Institut national d’histoire de l’art
2, rue Vivienne ou 6 rue des Petits Champs
75002 Paris

entrée libre