Mantegna graveur dans les collections de la BnFLes Conférences Richelieu Colbert

Andrea Mantegna, La Vierge à l'Enfant, burin, BnF, département des Estampes et de la photographie

Introduction du cycle par Eric de Chassey (directeur de l'INHA) et Laurence Engel (présidente de la BnF)

Andrea Mantegna (vers 1431-1506) est l’un des plus grands peintres de la Renaissance italienne, actif d’abord à Padoue, puis à Mantoue où il devient le peintre de cour attitré des Gonzague. Il fut aussi l’un des premiers artistes italiens à saisir tout l’intérêt de la gravure pour la diffusion de son œuvre peint. Qu’il ait ou non lui-même tenu le burin, il employait dans son atelier des graveurs avec lesquels il travaillait en étroite collaboration et les estampes réalisées d’après ses dessins comptent parmi les chefs-d’œuvre de la gravure de son temps. La BnF conserve la plupart des gravures réalisées par l’artiste ou d’après ses propres compositions. Certaines proviennent de la collection de l’abbé de Marolles (1600-1681), dont l’acquisition par Colbert, en 1667, constitue l’acte de naissance du Cabinet des Estampes de la Bibliothèque royale.

Intervenants

  • Jérémie Koering (CNRS, Centre André Chastel)
  • Caroline Vrand (BnF)

À propos du cycle de conférences Richelieu Colbert

L’Institut national d’histoire de l’art et la Bibliothèque nationale de France organisent la 7e édition de ce cycle, où conservateurs, chargés de collections, historiens de l’art, du spectacle, de la mode et de la musique, spécialistes des textes et restaurateurs partagent leurs savoirs avec un plus large public. A chaque conférence, des œuvres d’art, des manuscrits, des costumes ou des partitions musicales sortent exceptionnellement des magasins de l’INHA et de la BnF, pour être présentés en direct à l’aide d’une caméra, qui en reproduit les plus infimes détails sur le grand écran de l’auditorium de la galerie Colbert.

Voir le programme complet du cycle de conférences

__

Informations pratiques

28 novembre 2017 - 18H15-19H30

Galerie Colbert, auditorium
Institut national d’histoire de l’art
2, rue Vivienne ou 6 rue des Petits Champs
75002 Paris

entrée libre