Les choses de Paul Poiret vues par Georges LepapeLes Conférences Richelieu Colbert

Les choses de Paul Poiret vues par Georges Lepape, (détail), Paris, imprimerie Maquet, 1911, 12 planches coloriées au pochoir, rehauts d’or et d’argent, bibliothèque de l’INHA, collections Jacques-Doucet

Ce cycle de conférences organisé conjointement par la BnF et l’INHA met en valeur les collections des deux institutions. À chaque séance, un conservateur de la BnF ou de l’INHA et un universitaire, chercheur ou spécialiste, présentent un document phare sorti exceptionnellement des collections.

Conférences organisées dans le cadre de la réouverture du site Richelieu, Bibliothèques, Musée, Galeries, en partenariat avec la Bibliothèque nationale de France.

Description de la séance

Si Paul Poiret fut un créateur de modes révolutionnaire, il innova tout autant dans la diffusion de l’image de cette femme nouvelle, élaborée par ses soins au cours des années 1907-1912. L’un des éléments forts de sa stratégie commerciale et artistique fut l’album commandé en 1911 à un jeune dessinateur, Georges Lepape, qui trouva là l’occasion de rompre avec la traditionnelle gravure de mode.

Intervenants

  • Anne-Elisabeth Buxtorf (INHA)
  • Philippe Thiébaut (INHA)

____

Informations pratiques

13 juin 2017- 18H15-19H30

Galerie Colbert, auditorium
Institut national d’histoire de l’art
2, rue Vivienne ou 6 rue des Petits Champs
75002 Paris

entrée libre