L’effet « Inédit »

Robert Klein, photographie anonyme (détail), bibliothèque de l’Institut national d’histoire de l’art, collections Jacques-Doucet, fonds Chastel © INHA

Cinquante ans après la mort tragique de l’historien et théoricien de l’art de la Renaissance Robert Klein (1918-1967), sa thèse L’Esthétique de la techné. L’art selon Aristote et les théories des arts visuels au XVIe siècle paraît enfin comme premier ouvrage de la nouvelle collection «Inédits» de l’INHA.
Cette parution a été rendue possible grâce au rigoureux travail d’édition de Jérémie Koering (CNRS / Centre André Chastel). À cette occasion, et en attendant que la réception de l’ouvrage permette un retour plus approfondi sur l’œuvre de Klein, une journée d’études est organisée autour du titre même de la collection afin d’ouvrir la discussion sur différents aspects de la publication savante aujourd’hui. Outre la présentation de l’ouvrage par Koering, des tables-rondes permettront le débat autour des questions d'actualité de l'édition contemporaine en histoire de l'art.

Partenaires

  • Philippe Despoix (université de Montréal)
  • Thomas Kirchner (Centre allemand d’histoire de l’art)
  • Jérémie Koering (Centre André Chastel)

Intervenants (sous réserve)

  • Philippe Despoix (université de Montréal)
  • Jérémie Koering (Centre André Chastel)
  • Arnaud Timbert (INHA)
  • Martin Treml (Zentrum für Literatur - und Kulturforschung, Berlin)
  • Mercedes Volait (Laboratoire InVisu CNRS / INHA)
  • Claudia Wedepohl (The Warburg Institute)

Responsable scientifique

  • Johanne Lamoureux (INHA)

__

Informations pratiques

7 juin 2017 - 8H30-18H

Galerie Colbert, salle Giorgio Vasari
Institut national d’histoire de l’art
2, rue Vivienne ou 6 rue des Petits Champs
75002 Paris

entrée libre