Costume d'un coryphée pour Agamemnon d'Eschyle, spectacle du Théâtre du Soleil, mise en scène par Ariane Mnouchkine, 1990Les Conférences Richelieu Colbert

Costume d'un coryphée pour Agamemnon d'Eschyle, spectacle du Théâtre du Soleil, mise en scène par Ariane Mnouchkine, 1990, BnF, département des arts du spectacle

Depuis 2007, le Théâtre du Soleil dirigé par Ariane Mnouchkine donne régulièrement ses archives au département des Arts du spectacle. Parmi ces archives figure une collection remarquable de costumes emblématiques des différentes créations de la troupe. Les comédiens créent leur costume au fur et à mesure des répétitions, en liens étroits avec Ariane Mnouchkine et les costumières. Par l'attention portée au choix des tissus et à leur polychromie, souvent superposés pour créer un effet de volume, le costume est un éblouissement visuel pour les yeux des spectateurs. Puisant leur  inspiration en Asie, les costumes du cycle des Atrides, et en particulier celui du Coryphée, participent du voyage entrepris par la troupe du Soleil vers la tragédie antique et la redécouverte d''une des formes essentielles du théâtre.

Intervenants

  • Corinne Gibello-Bernette (BnF)
  • Véronique Meunier (BnF)  
  • Béatrice Picon-Vallin (CNRS)

À propos du cycle de conférences Richelieu Colbert

L’Institut national d’histoire de l’art et la Bibliothèque nationale de France organisent la 7e édition de ce cycle, où conservateurs, chargés de collections, historiens de l’art, du spectacle, de la mode et de la musique, spécialistes des textes et restaurateurs partagent leurs savoirs avec un plus large public. A chaque conférence, des œuvres d’art, des manuscrits, des costumes ou des partitions musicales sortent exceptionnellement des magasins de l’INHA et de la BnF, pour être présentés en direct à l’aide d’une caméra, qui en reproduit les plus infimes détails sur le grand écran de l’auditorium de la galerie Colbert.

Voir le programme complet du cycle de conférences

__

Informations pratiques

5 décembre 2017 - 18H15-19H30

Galerie Colbert, auditorium
Institut national d’histoire de l’art
2, rue Vivienne ou 6 rue des Petits Champs
75002 Paris

entrée libre