Luc Bachelot « La ligne dans l’œuvre d’Anne-Marie Christin »

Sandro Boticelli, L’homme à la médaille  (ou Inconnu portant la médaille de Côme de Médicis)

On attribue généralement à la ligne des caractéristiques aussi diverses et variées qu’antinomiques, faisant d’elle un objet de pensée difficile à saisir. Il est, en effet, polyvalent, polysémique, émietté tant il est collé à des réalités multiples et hétérogènes les unes aux autres. À partir des travaux d’Anne-Marie Christin, on peut se demander si la dispersion apparente des définitions que l’on donne fréquemment de la ligne comme des usages que l’on en fait ne peut se justifier. Une réponse positive à cette interrogation engagerait alors à la conception et à l’acceptation d’un rapport spécifique des hommes au monde dont on tentera d’évaluer la possibilité.

En savoir plus

___

Intervenant

Luc Bachelot (CNRS)

La discussion sera animée par Jean-Jacques Glassner (CNRS et EHESS)

___

Informations pratiques

10 mars 2020 - 15H30-17H
Galerie Colbert, salle Mariette
Institut national d’histoire de l’art
2, rue Vivienne ou 6 rue des Petits Champs
75002 Paris