L’INHA participe pour la seconde fois à La Nuit des idées le 31 janvier 2019Face au présent : figuration / restitution des objets d’art non-occidentaux dans le monde

Tête anthropomorphe, Tête d'ancêtre royal. L'Oba est le souverain du royaume de Bénin, Fin du 18e siècle, Paris, musée du quai Branly - Jacques Chirac (C)RMN-Grand Palais / Patrick Gries / Bruno Descoings

Au cours d’une soirée exceptionnelle, qui aura lieu dans la prestigieuse salle Labrouste de la bibliothèque de l’Institut national d’histoire de l’art, l’INHA propose d’ouvrir le débat sur le thème « Face au présent : figuration / restitution des objets d’art non-occidentaux dans le monde ».

La question est devant nous, aujourd’hui : que faire des objets non-occidentaux pillés, confisqués, déplacés puis exposés dans les musées des pays du premier cercle ? Faut-il restituer, échanger, réparer ou bien penser le statut de ces objets différemment ? Qu’en est-il pour l’histoire de l’art des enjeux mémoriels, spirituels, anthropologiques, historiques, économiques et esthétiques de ces questions ? Est-ce que la fiction, la création, la recherche, peuvent contribuer à inventer un nouvel horizon, par-delà des concepts de propriété, d’appropriation, d’auteur voire même de frontières ou de nations ? En plus de  nous demander à qui appartient la beauté, ne faut-il pas s’interroger : dans quel monde veulent vivre ces objets ? Comment investir les objets du passé pour inventer un nouveau monde ? Serons-nous capable de privilégier le dialogue, l’échange et la Relation ?

Au cours de la soirée, il s’agira à la fois de faire un état des lieux de la question des restitutions (France / Afrique, mais aussi Amérique du Nord / Premières nations...) ; de tenter de penser le statut de ces objets à nouveaux frais (figuration, artefact...) et de réunir écrivains, artistes, philosophes susceptibles d’éclairer la question de manière oblique.

Téléchargez l'intégralité de ce communiqué ci-dessous ↓