Itinérance de l'exposition Sismographie des luttes

Inaugurée fin novembre 2017 à l'INHA, l'installation vidéo-sonore, Sismographie des luttes - Vers une histoire globale des revues critiques et culturelles, a été présentée du 5 mai au 2 juin 2018 au Sénégal dans le cadre de la programmation off de la Biennale de Dakar, puis à Rabat à Kulte Center for Contemporary Art & Edition du 28 juin au 3 août 2018. Une journée de colloque La revue critique et culturelle dans le monde : Focus sur les revues d'Afrique du nord et de l'Asie de l'ouest dit Moyen-Orient s'est tenu à Kulte le 29 juin.

Inaugurée à Marseille le 9 juillet 2018 à la compagnie, lieu de création, dans le cadre du FID, l'exposition y poursuivra son itinérance du 31 août au 6 octobre et sera également pour la toute première fois visible aux États-Unis à partir du 13 septembre à la New York University, Gallatin Gallery : Seismography of Struggles  Towards a Global History of Critical and Cultural Journals.

Cette installation présente un recensement de revues non-européennes, ou produites en situation diasporique, dans la suite des courants révolutionnaires de la fin du XVIIIe siècle au basculement de l'année 1989 et la fin du monde des deux blocs. Dans ce montage d'images et de sons, couvertures, textes, portraits de fondateurs, langues et discours, présentent un long continuum d’inventions graphiques réunissant quelques 800 documents. Des figures de femmes et d’hommes apparaissent, intellectuels majeurs, militantes et militants, activistes, femmes et hommes de lettres, artistes : auteurs de textes littéraires, poétiques, visuels et politiques. Ils marquèrent leur époque et au-delà. Ce sont des voix singulières et volontaires, tentés par des perspectives politiques et culturelles renouvelées, elles se nomment Zitkala-Ša, Carlos Montezuma, Ramananda Chatterjee, Raicho Hiratsuka, W.E.B. Du Bois, Mohandas Karamchand Gandhi, Marcus Garvey, Lu Xun, Rabindranath Tagore, Paulette Nardal, Chen Duxiu, Oswald de Andrade, René Ménil, Aimé Césaire, Abdellatif Laâbi…

Cette œuvre est le fruit d’un long processus de recherche collective, multilingue et décentrée conduit à l’INHA dans le cadre du programme « Globalisation, art et prospective » et de son projet Art Global et périodiques culturels. Elle fait la démonstration de la pertinence d’une histoire globale de l’art et permet de réévaluer, et surtout de témoigner, de la dynamique intellectuelle, artistique et politique, qui s’est exercée au cœur des empires coloniaux.

Elle est composée de deux films constitués de montages d’images issues des revues critiques et culturelles, et d'un troisième qui réunit des textes manifestes traduits en français, et en adéquation, d'une composition musicale originale réalisée pour l'occasion.

Bande annonce de l'exposition

Commissariat
Zahia Rahmani (INHA)

Graphiste / monteur
Thierry Crombet (RelativDesign)

Composition musicale originale
Jean-Jacques Palix

Chargée de mission
Diane Turquety

Chargées de recherche
Florence-Duchemin Pelletier (INHA) et Aline Pighin (INHA)

Durée
59 mn


DU 13 SEPTEMBRE AU 10 OCTOBRE 2018
Gallatin Gallery, New York University
New York, NY 10003
galleries.gallatin.nyu.edu

DU 9 AU 16 JUILLET et DU 31 AOÛT AU 6 OCTOBRE 2018
La Compagnie, lieu de création, dans le cadre du FID
19 Rue Francis de Pressensé, 13001 Marseille, France
En savoir plus

DU 28 JUIN AU 4 AOÛT 2018
KULTE - Center for contemporary Art
Kulte/Gallery
7 rue Benzerte - Rabat - Maroc
www.artkulte.com

DU 5 MAI AU 2 JUIN 2018
RAW Material Company - Center for art Knowledge and Society
Villa 2B Zone B - Dakar - Senegal
www.rawmaterialcompany.org

Pour suivre le projet Sismographie des luttes en France et à l'étranger : www.gap.inha.fr