Vladimir Nestorov

Chargé d'études et de recherche

Fonction Chargé dʼétudes et de recherche

Structure DER

Vladimir Nestorov

Vladimir Nestorov est chargé d’études et de recherche à l’INHA au sein du domaine « Histoire du goût » depuis octobre 2016. Il est associé au programme de Recensement des peintures françaises du XVIe siècle, en collaboration avec le musée du Louvre.

Après un diplôme de premier cycle de l’École du Louvre en 2012, il rédige un mémoire de quatrième année intitulé « Jules Dalou et Rubens », sous la direction d’Alice Thomine-Berrada, conservateur au musée d’Orsay, portant sur la réception esthétique d’un peintre du XVIIe siècle auprès d’un artiste du XIXe siècle. Il obtient un diplôme de deuxième cycle de l’Ecole du Louvre en 2014 avec un mémoire de cinquième année portant sur « Nicolas Baullery (vers 1560 – 1630), enquête sur un peintre parisien à l’aube du Grand Siècle » sous la direction d’Olivier Bonfait, professeur d’histoire de l’art moderne à l’Université de Bourgogne, et constitue le catalogue raisonné de l’artiste. Il a été chargé de travaux dirigés devant les œuvres à l’Ecole du Louvre (2015-2016).

Doctorant en Histoire de l’art moderne à l’Université de Bourgogne, sous la direction d’Olivier Bonfait, il prépare actuellement une thèse sur « La Peinture à Paris (1594 – vers 1620) ». La peinture parisienne du début du XVIIe siècle a longtemps constitué un impensé de l’Histoire de l’Art, et reste encore peu étudiée. Le dynamisme démographique de la capitale française, et la pacification du royaume au début du siècle, entrainent pourtant une importante production d’images qui contribue à attirer à Paris un grand nombre d’artistes, français ou étrangers. Cette étude de la production picturale parisienne à l’aube du Grand Siècle appelle à croiser histoire du goût, histoire sociale, et histoire des formes.