Sigrid MIRABAUD

Sigrid MIRABAUD

Fonction Pensionnaire

Structure Département des Etudes et de la Recherche (DER)

Sigrid Mirabaud est pensionnaire à l’INHA depuis février 2019 au sein du domaine de recherche Histoire de l’art du XIVe au XIXe siècle.

Elle a soutenu en 2007, à l’Université des Sciences et Technologies de Lille, en collaboration avec le Centre de Recherche et de Restauration des Musées de France, une thèse de doctorat intitulée « développements analytiques en spectrométrie de masse pour l’analyse des composés organiques amorphes archéologiques : étude du site néolithique de Clairvaux XIV (Jura, France) ».  Recrutée comme ingénieure de recherche au ministère de la culture en 2007, elle s’occupe du suivi scientifique de la conservation-restauration des peintures à l’atelier du C2RMF aux petites écuries du roi à Versailles. En 2012, elle prend la tête du laboratoire de l’Institut national du patrimoine, au département des restaurateurs. Elle a pour mission de développer la recherche en sciences de la conservation, tant en conservation-restauration qu’en étude matérielle des biens culturels. Ses recherches portent sur la matérialité des objets peints, ou comment les matériaux qui composent les peintures sont une source documentaire sur la création et les re-créations des œuvres, permettant de mettre au jour une biographie matérielle. 

En février 2019, elle rejoint l’INHA en qualité de pensionnaire pour développer des recherches autour de la matérialité en histoire de l’art. Elle collabore notamment au projet sur la « fabrique matérielle du visuel : les icônes en Grèce et en Ethiopie du XIX au XVIIIe s.», avec Claire Bosc-Tiessé et Irène Leontakianakou.