Mathieu BEAUD

Fonction Pensionnaire

Structure Département des Etudes et de la Recherche (DER)

Téléphone +33 1 47 03 89 62

Mathieu Beaud est docteur en Histoire de l’art (études médiévales) de l’Université de Bourgogne et Pensionnaire pour le domaine Histoire de l'art du IVe au XVe siècle.

Il a d’abord été chercheur associé au Laboratoire Artehis (UMR 6288) de l’Université de Bourgogne avant de poursuivre ses recherches sur l’iconographie chrétienne médiévale en tant que chercheur résident à l’École biblique et archéologique française de Jérusalem. Il a concrétisé sa recherche sur les arts monumentaux dans la ville italienne en tant que lauréat du Prix Marc de Montalembert avant d’intégrer le Laboratoire de Médiévistique occidentale de Paris (LaMOP, Université Parie 1 Panthéon-Sorbonne) en tant qu’ingénieur de recherche. C’est en 2020 qu’il intègre le domaine Art médiéval de l’INHA. 

Durant son parcours, il a gardé une activité d’enseignement à l’Université de Paris 1 Panthéon-Sorbonne et à l’Université de Versailles, Saint-Quentin-en-Yvelines. 

Sa thèse de doctorat portait sur le motif des Rois mages dans l’Occident féodal (France, Italie, Espagne) et interrogeait par l’intermédiaire de la spatialité et de la féodalité ce thème royal porté sur les supports monumentaux. Pour cette recherche, il a bénéficié de bourses de l’École française de Rome et de la Casa de Velázquez à Madrid.

Ses recherches actuelles portent sur la sculpture monumentale du XIIe siècle en contexte urbain (la ville médiévale dans le Nord de l’Italie) en considérant l’œuvre sculptée comme un facteur de la ponctuation du réseau de la ville, comme un moyen de figurer l’identité d’un lieu sacré et comme le fruit d’une culture visuelle produite par une culture civique. Le socle théorique de cette recherche est la spatialité, comprise à la fois par l’anthropologie historique et par les études du visuel.

Mathieu Beaud a rejoint l’INHA le 1er avril 2020 en tant que pensionnaire pour le domaine Histoire de l’art du IVe au XVe siècle.

Articles

  • « Du récit évangélique à son commentaire iconographique : la mise en forme médiévale de la Fuite en Égypte », dans Mise(s) en œuvre(s) des Écritures 2, C. Veyrard-Cosme, J. Pia (éd.), Paris, Classiques Garnier (à paraître).
  • « Force et tempérance : Roland et Olivier gardiens du portail du duomo de Vérone », Revue d’Auvergne, Société des amis de l’Université de Clermont, Société des amis de Clermont, La figure du combattant à l’époque romane, actes du 27e colloque international d’art roman d’Issoire (oct.-nov. 2017), 2019, p. 65-85.
  • « Ornement et culture visuelle urbaine : le végétalisme de la façade occidentale de l’abbatiale San Zeno de Vérone », dans Le Répertoire décoratif et iconographique en Méditerranée antique et médiévale, Actes du 3e Colloque international de l’Institut Supérieur des Sciences Humaines de Tunis, Université de Tunis El Manar, Tunis, Latrach Édition, 2016, p. 259-280.
  • « Iconographie et art monumental dans l’espace féodal du Xe au XIIe siècle : le thème des Rois mages et sa diffusion. Approche méthodologique », Bulletin du centre d’études médiévales d’Auxerre, BUCEMA [En ligne], 17.1, 2013, URL : http://cem.revues.org/13079
  • « Images de l’Épiphanie : une cérémonie de l’offrande », Revue d’Auvergne, Société des amis de l’Université de Clermont, Fêtes et célébrations à l’époque romane, 20e colloque international d’art roman d’Issoire, 608-609, 2013, p. 77-94.
  • « Les Mages à l’époque romane : entre imaginaire et dogme », Graphè, n° 20, 2011, p. 59-74.

Recensions

  • Relecture du thème de Jonas à l’époque romane : Traineau-Durozoy Anne-Sophie, « Saint Jérôme et Jonas à l’époque romane. De l’influence d’un Père de l’Église sur les textes et les images des XIe et XIIe siècles », Cahiers de Civilisation médiévale, 61, 2018, p. 379-406, Bulletin monumental, 177-3, p. 278-279.
  • Aliferis Terrier Laurence, L’imitation de l’Antiquité dans l’art médiéval (1180-1230), Turnhout, Brepols, coll. « Les Études du RILMA, 7 », 2016, Annales Histoire Sciences sociales, 72-3 de juillet-septembre 2017, p. 824-827.
  • Pastoureau Michel, Les signes et les songes : Études sur la symbolique et la sensibilité médiévales, Sismel, Galluzzo, coll. « Micrologus Library », 2013, Annales Histoire Sciences sociales, 72-3 de juillet-septembre 2017, p. 820-822.
  • « Nouveau rapport de fouilles sur le site de Santa Reparata de Florence : note sur le second volume de The Florence Duomo Project », Bulletin du centre d’études médiévales d’Auxerre, BUCEMA [En ligne], 19.1, 2015, URL https://cem.revues.org/13865
  • Die Heiligen Drei Könige : Mythos, Kunst und Kult (Katalog zur Ausstellung im Museum Schnütgen, Köln 25. Oktober 2014 – 25. Januar 2015, M. Beer (Dir.), München, Hirmer, 2014, Sehepunkte : Rezensions journal für die Geschichtswissenschaften, 9, 2015 [En ligne], URL : http://www.sehepunkte.de/2015/09/26562.html