Julien NOBLET

Pensionnaire en histoire de l'architecture

Fonction Pensionnaire

Structure DER

Julien Noblet

Julien Noblet a soutenu en 2005, à l’Université de Paris IV-Sorbonne, une thèse dirigée par Claude Mignot sur les Collégiales castrales et saintes-chapelles à vocation funéraire dans le royaume de France (1450-1560). Parallèlement à ses recherches doctorales, il a occupé plusieurs activités d’enseignement, étant successivement chargé de cours à l’Université de Poitiers, pour les Cours de Civilisation Française de la Sorbonne puis ATER à l’Université François Rabelais de Tours. Après sa soutenance, il a bénéficié d’une bourse pour aller étudier au Centre d’Etudes Palladiennes de Vicence puis a rempli, en tant qu’archéologue spécialiste du bâti puis responsable d’opération, de nombreuses missions en archéologie touchant aux faits urbains, religieux, funéraires ou militaires, pour les périodes médiévales et modernes, élargissant ainsi le champ d’investigation et les limites chronologiques initialement définis par ses travaux universitaires.

En décembre 2016, il a rejoint l’INHA en qualité de pensionnaire, pour le domaine « Histoire et théorie de l'histoire de l'art et du patrimoine » et collabore notamment au programme « Actualisation du Dictionnaire raisonné d’Architecture d’Eugène-Emmanuel Viollet-le-Duc », qui vise à rassembler un panel d’historiens, d’archéologues, d’architectes, de conservateurs et d’ingénieurs pour produire un Nouveau dictionnaire raisonné de l’architecture française mis en ligne.